Maurice Herzog, diplômé d'HEC, vainqueur de l'Annapurna #99

Entré à HEC en 1942, diplômé en 1944, Maurice Herzog s'engage dans la Résistance. Durant la campagne des Alpes (1944-1945), il est Capitaine du 27ème bataillon de chasseurs alpins. Au sortir de la guerre, il est choisi par la Fédération française de montage comme chef de l'expédition de l'Annapurna. En 1950, il se lance vers l'inconnu : il n'existe alors en effet aucune carte fiable de la région et l'on ignore également les réactions de l'organisme à très haute altitude. 2 mois d'approche précèdent l'attaque du sommet de l'Annapurna qui culmine à plus de 8000 mètres. Mais c'est la descente qui s'avère être un calvaire pour Maurice Herzog et les alpinistes qui l'accompagnent. Leurs gelures sévères aux doigts et aux orteils contraignent les médecins à pratiquer des amputations avec du matériel de fortune. Après son retour, Maurice Herzog passe un an à l'Hôpital pour y être soigné. Malgré ses mutilations, il poursuit sa carrière d'industriel entamée dès 1945, puis est appelé en 1958 par le Générale de Gaulle au poste de Secrétaire d'Etat à la Jeunesse et aux Sports. Il sera également Député du Rhône (1962 – 1978) et Maire de Chamonix (1968 – 1977). Incarnant les valeurs de dépassement de soi, de courage, d'esprit d'entreprise et même des vertus de l'échec, la famille HEC lui a rendu hommage, lors d'une réunion des Matins HEC en avril 1995. (Inspiré de l'article de la revue HEC Hommes et Commerce, n°340, décembre 2010-janvier2011)
1950
Prev Prev