Ouvrages

Filtrer par :
Comptabilité et analyse financière  (adaptation française de Financial Accounting and Reporting - a global perspective, 4e éd.)

Comptabilité et analyse financière (adaptation française de Financial Accounting and Reporting - a global perspective, 4e éd.)

H. STOLOWY, M. Lebas, G. Langlois

De Boeck Université, Bruxelles, Belgique

2013



Cette approche internationale adopte le point de vue de l'utilisateur des documents comptables publiés par les entreprises. Plutôt que d'imposer une solution réglementaire à chacune des difficultés d'évaluation et de communication, l'ouvrage analyse la logique économique du problème et en identifie les solutions théoriquement possibles. Il explique les répercussions de chacune de ces solutions sur les entreprises et sur les décideurs. Il constitue une base universelle de connaissances pour tous les étudiants qui veulent s'ntégrer dans une économie mondialisée.Que leur carrière les conduise aux responsabilités de dirigeants ou de gestionnaires de sociétés ou que leur position soit celle d'observateurs extérieurs (investisseurs, gestionnaires de portefeuille, analystes de crédit, etc.), les étudiants devront savoir se repérer dans la comptabilité et l'information financière et en interpréter les données. Ils devront exercer leurs aptitudes, non seulement sur les entreprises de leur pays, mais sur les comptes publiés par les groupes internationaux cotés sur les principales places mondiales. C'est pourquoi l'ouvrage ne se confine pas dans une approche « nationale » des questions comptables. Il offre un point de vue mondialisé, en s'appuyant prioritairement sur les normes internationales IAS/IFRS. Il ne néglige pas pour autant les principales normes nationales, tant les US GAAP que les normes ou usages français, belges et suisses ou d'autres normes nationales dans la mesure où elles apportent un éclairage intéressant et utile

Contrôle de gestion - des outils de gestion aux pratiques organisationnelles

Contrôle de gestion - des outils de gestion aux pratiques organisationnelles

traduction en français de Contrôle de gestion - des outils de gestion aux pratiques organisationnelles, Dunod, Paris, France, 1998

A. SOLE, E. CHIAPELLO, H. LONING, Y. PESQUEUX, V. MALLERET, D. MICHEL

Dunod, Paris, France

4e ed.e ed., 2013



Ce manuel constitue le cours de référence du département Contrôle de gestion d'HEC. Il rend compte des développements les plus actuels en contrôle de gestion, tant théoriques que méthodologiques. Il décrit et analyse les processus de contrôle dans l'entreprise et propose une réflexion sur la fonction du contrôleur de gestion en soulignant l'importance de la relation 'information-contrôle'. Cette nouvelle édition actualisée est augmentée d'un développement sur le balanced scorecard (tableau de bord équilibré)

Evaluation financière et normes IFRS

Evaluation financière et normes IFRS

O. RAMOND, L. PAUGAM, J.-F. CASTA, L. BATSCH

Economica

2012



Depuis leur entrée en vigueur, en 2005, les normes internationales IAS/IFRS ont bouleversé le monde de l'information financière en Europe. Dépassant le champ de l'information comptable, elles ont généralisé le recours aux méthodes actuarielles et financières dans le cadre de la préparation des états financiers des sociétés cotées. Procédant d'une normalisation fondée sur des principes, ce référentiel n'est pas accompagné d'un canevas d'utilisation de ces modèles. Au regard de pratiques professionnelles encore hétérogènes et d'une insuffisance des positions doctrinales, cet ouvrage se propose de présenter et de discuter les méthodes d'évaluation pertinentes dans le cadre préparatoire au reporting financier en normes IFRS. Sa vocation est de permettre aux différents acteurs de l'information financière (auditeurs, responsables comptables et financiers, analystes financiers) ainsi qu'aux étudiants (en masters d'économie et de gestion, écoles de commerce, écoles d'ingénieurs) d'appréhender les enjeux de l'évaluation des actifs et des passifs dans le contexte du reporting financier en normes internationales

Le capitalisme ne joue pas aux dés - Comprendre le capitalisme financier pour en sortir

C. CAUVIN

Le Bord de l'Eau, France

2012



Les sociétés démocratiques ont développé un système économique, le capitalisme, qui après une phase commerciale et une phase industrielle, atteint aujourd'hui une phase financière. La mécanique de ce capitalisme structure l'ensemble de la vie sociale à travers les sphères économiques, médiatiques, politiques et culturelles.Le capitalisme financier, c'est la logique de la rente accumulée grâce à la place éminente donnée à la dette. C'est la logique actionnariale qui engendre la concentration sans limite des revenus et des patrimoines. C'est la mythologie de la croissance (pour tenter d'éviter la question du partage de la richesse) et d'une consommation toujours renouvelée des biens et des services. C'est, corrélativement, un ensemble d'outils, en apparence étranges, en réalité parfaitement adaptés et cohérents par rapport à leurs finalités, tels que la titrisation, les stock-options, les bons de souscription d'obligations (BSO), les produits dérivés, les agences de notation, les normes comptables... Le capitalisme financier, c'est aujourd'hui un réseau dense constitué de participations dans le capital de sociétés mondiales. Ces participations sont multiples, croisées, sous le contrôle d'un nombre infime d'acteurs, à peine quelques centaines. L'économie mondiale est ainsi devenue un immense portefeuille d'actifs financiers aux mains des gestionnaires de fonds et des marchés financiers.Cet ouvrage propose un démontage systématique de la dynamique financière implacable qui fait de l'accumulation la réponse ultime, et qui installe, désormais, le raisonnement financier comme seul raisonnement légitime au c'ur de l'économie, rendant ainsi caduque toute perspective politique et sociale.Sans rupture par rapport à ce modèle dominant opérant sur la pâte sociale, aucun changement, aucune transformation n'est possible durablement et en profondeur.

Le nouvel esprit du capitalisme

traduction en français de Le nouvel esprit du capitalisme, Gallimard, 1999

L. BOLTANSKI, E. CHIAPELLO

Gallimard

2e ed.e ed., 2011



Le capitalisme prospère ; la société se dégrade. La croissance du profit s'accompagne de celle de l'exclusion. La véritable crise n'est pas celle du capitalisme, mais celle de la critique du capitalisme. Trop souvent attachée à d'anciens schémas d'analyse, la critique conduit nombre de protestataires à se replier sur des modalités de défense efficaces dans le passé mais désormais largement inadaptées aux nouvelles formes du capitalisme redéployé.Cette crise, Ève Chiapello et Luc Boltanski, sociologues, l'analysent à la racine. Ils tracent les contours du nouvel esprit du capitalisme à partir d'une analyse inédite des textes de management qui ont nourri la pensée du patronat, irrigué les nouveaux modes d'organisation des entreprises : dès le milieu des années 70, le capitalisme renonce au principe fordiste de l'organisation hiérarchique du travail pour développer une nouvelle organisation en réseau, fondée sur l'initiative des acteurs et l'autonomie relative de leur travail, mais au prix de leur sécurité matérielle et psychologique. Ce nouvel esprit du capitalisme a triomphé grâce à la formidable récupération de la « critique artiste » - celle qui, après Mai 68, n'avait eu de cesse de dénoncer l'aliénation de la vie quotidienne par l'alliance du Capital et de la bureaucratie. Une récupération qui a tué la « critique artiste ». Comme, dans le même temps, la « critique sociale » manquait le tournant du néocapitalisme et demeurait rivée aux vieux schémas de la production hiérarchisée, on la trouva fort démunie lorsque l'hiver de la crise fut venu...


JavaScriptSettings