Articles scientifiques

Arbitration Without Privity and Russian Oil: the Yukos Case before the Houston Court

M. M. WINKLER

U. PA. J. INT’L ECON. L. (University of Pennsylvania Journal of International Economic Law)

2006, vol. 27, pp.115-153

Départements : Droit et fiscalité, GREGHEC (CNRS)


China's participation in the WTO

L. CHOUKROUNE

China Quarterly

juin 2006, vol. 186, pp.466-469

Départements : Droit et fiscalité


De nouvelles injonctions en matière de publication des comptes par les sociétés

N. STOLOWY

La Semaine Juridique

22 février 2006, n°8, pp.351-355

Départements : Droit et fiscalité, GREGHEC (CNRS)


Dans la pratique, en majorité, les sociétés renoncent à publier leurs comptes. Pourtant, des textes clairs ainsi que des décisions de justice réaffirment régulièrement ces obligations. Ainsi, la loi n° 2005-845 du 26 juillet 2005 de sauvegarde des entreprises donne au président du tribunal des pouvoirs accrus à partir du 1er janvier 2006. Le décret d'application du 28 décembre 2005 de la loi de sauvegarde des entreprises fixe les modalités de cette action.Les comptes annuels doivent être déposés au greffe dans le mois qui suit l'approbation des comptes. Cette oligation concerne la plupart des sociétés.Des injonctions de faire, sous astreinte, peuvent être délivrées par le président du tribunal. Il peut encore obtenir des informations et documents chez un tiers. De surcrcroît, le non-dépôt des comptes annuels constitue un indicateur qui est susceptible de déclencher une convocation du dirigeant de l'entreprise par le juge chargé de la prévention des difficultés des entreprises.Le président du tribunal peut désigner un mandataire chargé de publier les comptes. Ses pouvoirs ont été considérablement accrus. L'état de nécessité n'est pas reconnu pour justifier l'absence de publicité des comptes. A l'étranger, de nombreux pays effectuent des relances en cas de non-dépôt des comptes annuels. Enfin, la plupart des Etats prévoient des sanctions à cette absence de dépôt qui prennent des formes assez diverses telles que des amendes ou des sanctions administratives

De nouvelles injonctions en matière de publication des comptes par les sociétés

N. STOLOWY

JCP / La Semaine Juridique - Edition Entreprise et Affaires

16 mars 2006, n°11, pp.524-528

Départements : Droit et fiscalité, GREGHEC (CNRS)


Dans la pratique, en majorité, les sociétés renoncent à publier leurs comptes. Pourtant, des textes clairs ainsi que des décisions de justice réaffirment régulièrement ces obligations. Ainsi, la loi n° 2005-845 du 26 juillet 2005 de sauvegarde des entreprises donne au président du tribunal des pouvoirs accrus à partir du 1er janvier 2006. Le décret d'application du 28 décembre 2005 de la loi de sauvegarde des entreprises fixe les modalités de cette action.Les comptes annuels doivent être déposés au greffe dans le mois qui suit l'approbation des comptes. Cette obligation concerne la plupart des sociétés.Des injonctions de faire, sous astreinte, peuvent être délivrées par le président du tribunal. Il peut encore obtenir des informations et documents chez un tiers. De surcrcroît, le non-dépôt des comptes annuels constitue un indicateur qui est susceptible de déclencher une convocation du dirigeant de l'entreprise par le juge chargé de la prévention des difficultés des entreprises.Le président du tribunal peut désigner un mandataire chargé de publier les comptes. Ses pouvoirs ont été considérablement accrus. L'état de nécessité n'est pas reconnu pour justifier l'absence de publicité des comptes. A l'étranger, de nombreux pays effectuent des relances en cas de non-dépôt des comptes annuels. Enfin, la plupart des Etats prévoient des sanctions à cette absence de dépôt qui prennent des formes assez diverses telles que des amendes ou des sanctions administratives

De nouvelles injonctions en matière de publication des comptes par les sociétés

N. STOLOWY

Droit des sociétés

avril 2006, n°4, pp.9-12

Départements : Droit et fiscalité, GREGHEC (CNRS)


Contacts  

Département Droit et Fiscalité

Campus HEC Paris
1, rue de la Libération
78351 Jouy-en-Josas cedex
France

Faculté  

Nicole STOLOWY

Droit et Fiscalité (GREGHEC)

Voir le CV

JavaScriptSettings