Membres de la faculté

LENOIR Noëlle

Noëlle LENOIR

Professeur Affilié d'honneur

  • Tél : +33 (0)1 44 09 46 00

Noëlle Lenoir est Professeur Affiliée à HEC Paris et Présidente de l'Institut de l'Europe d'HEC, conçu comme un pôle de formation, de dialogue et de réflexion sur les enjeux socioéconomiques, politiques et managériaux de l'Europe du 21ème siècle. Par ailleurs, le Cercle des Européens, qu'elle a créé en 2004 et qu'elle préside, est un Think Tank qui se veut un lieu d'échange et de discussion sur tous les sujets européens du moment.

Juriste de formation (faculté de droit et Sciences Po Paris), ayant passé le concours des administrateurs au Sénat en 1972, elle y a été principalement affectée à la Commission des lois où elle était chargée de suivre les textes de droit pénal et relatifs à l'immigration ainsi que le budget de la Justice.

Après dix ans au sein de la Haute Assemblée, Noëlle Lenoir rejoint la direction de la réglementation de la toute nouvelle Commission "Informatique et Libertés" (CNIL). En 1984, elle intègre le Conseil d'Etat en tant que maître des requêtes et y devient Commissaire (actuellement « Rapporteur public ») du Gouvernement au contentieux. En 1988, elle est Directeur de cabinet de Pierre Arpaillange, Ministre de la Justice. En 1990, elle est Chargée de mission sur le droit de la bioéthique auprès du Premier Ministre Michel Rocard. Après la remise de son rapport "Aux Frontières de la Vie : une éthique biomédicale à la française" (la Documentation Française, 1991) au gouvernement, elle participe à la préparation du projet de loi bioéthique qui sera adopté en 1994.

En 1992, Noëlle Lenoir est la première femme nommée membre du Conseil Constitutionnel. Outre sa fonction de juge constitutionnel, elle est nommée Présidente du Comité International de Bioéthique (CIB) de l'UNESCO et élue par ses pairs Présidente du Groupe Européen d'Ethique (GEE) auprès du Président de la Commission européenne.

Après avoir enseigné pendant 10 mois à l'université de Columbia (NYC), elle est nommée en 2002 au sein du gouvernement Raffarin, Ministre des Affaires Européennes. Son action gouvernementale l'a conduite notamment à participer à de nombreuses négociations avec les pays d'Europe centrale et orientale en voie d'accession et à la rédaction du traité constitutionnel. Elle a défendu les positions françaises sur des législations européennes économiques et financières. Enfin, elle a été la première femme à occuper, avec le ministre allemand des Affaires Européennes, la fonction de « Secrétaire général de la coopération franco-allemande »

Noëlle Lenoir devient avocate en 2004. Au sein du cabinet Jeantet et Associés depuis 2009, elle dirige le pôle de droit européen (droit public des affaires et droit de la concurrence).

Retour à la liste des professeurs

JavaScriptSettings