Articles

La controverse sur l'entreprise (1940-1950) et la formation de l'"irréalisme méthodologique"

P. MONGIN

Economies et Sociétés

novembre-décembre 2014, n°51, pp.1805-1860

Départements : Economie et Sciences de la décision, GREGHEC (CNRS)

Mots clés : Enterprisen Firm, Firms, Marginalism, Methodological, Neo Classical, Philosophy, Realism

http://ssrn.com/abstract=2648010


Durant les années 1940-1950, la théorie néo-classique de l'entreprise a pu sembler quelquefois menacée. Certains économistes d'Oxford développent alors une doctrine du "coût total" qu'ils présentent comme antagonique du marginalisme, tandis que l'American Economic Review publie des travaux hétérodoxes sur la courbe de coût moyen et sur les règles de décision appliquées par les chefs d'entreprise. On se propose ici d'analyser ces différentes objections, ainsi que les stratégies de réponse mises au point par les défenseurs de l'approche traditionnelle (et notamment par Machlup). On montre que les critiques des "antimarginalistes" ont été inopérantes, partie à cause de leurs faiblesses logiques et techniques, partie à cause de la double reformulation que les "marginalistes" font subir à la théorie de l'entreprise durant la controverse. D'une part, la théorie parvient à éviter certaines objections lorsqu'elle choisit de se définir par l'hypothèse abstraite de maximisation des profits, et non par l'existence ou les propriétés des courbes marginales. D'autre part, et plus fondamentalement, l'adoption d'un principe d' "irréalisme méthodologique" a permis de la mettre à l'abri de toute objection psychologisante, voire de certaines difficultés révélées par l'analyse statique ou l'analyse de statique comparative. L'article s'efforce tout particulièrement de préciser cette reformulation méthodologique, qui anticipe la thèse célèbre de Friedman en 1953 et une position devenue banale aujourd'hui. Il analyse contextuellement la notion d'"irréalisme", en montrant de quelle manière elle fonctionne comme un système de protection ad hoc difficilement justifiable du point de vue d'une philosophie des sciences rigoureuse.


JavaScriptSettings