Articles

Risque d’estimation, coût du capital et communication des tests de dépréciation

L. PAUGAM, O. RAMOND, B. HUSSON, H. PHILIPPE, J.-F. CASTA

Finance Contrôle Stratégie

2013, vol. 16, n°1, pp.2-20

Départements : Comptabilité et Contrôle de Gestion, GREGHEC (CNRS)

Mots clés : coût du capital, risque d’estimation, information prospective vs descriptive, IAS 36 / equity cost of capital, estimation risk, prospective vs descriptive disclosures, IAS36


Le coût du capital est traditionnellement perçu comme une fonction croissante du risqued’estimation de la distribution des flux de trésorerie futurs (FTF) dégagés par les sociétés. En référentiel international, l’information communiquée au titre des tests de dépréciation en IAS 36 permet aux sociétés cotées de transmettre au marché des indications de premier ordre sur les risques liés à leurs FTF. A partir d’un échantillon de sociétés du SBF120 constitué au cours de la période 2006-2008, nous mettons en évidence une association négative entre cette communication et le coût du capital. En outre, en isolant l’information prospective de l’information descriptive, nous montrons que seul le premier type d’information véhicule de l’information pertinente pour les investisseurs


JavaScriptSettings