Articles

La vérité sur les performances dans le capital-investissement

O. GOTTSCHALG, L. Phalippou

Revue d'Economie Financière

21 novembre 2008, n°93, pp.201-211

Départements : Stratégie et Politique d’Entreprise, GREGHEC (CNRS)


Depuis quelques années, la croyance en une surperformance du capital-investissement est alimentée par les articles élogieux sur les rendements de cette classe d'actifs qui paraissent régulièrement dans la presse économique et financière. Les statistiques de mesure des performances publiées par Thomson Venture Economics, qui servent de standard dans la profession, suggèrent que, sur longue période, les performances du capital-investissement se comparent favorablement à celles des indices boursiers. En dépit de ce consensus apparent, le point de vue d'une surperformance du capital-investissement vis-à-vis d'un placement dans le coté est erroné. En utilisant les données les plus complètes sur le capital-investissement en Amérique du Nord et en Europe, nous montrons que les performances du capital-investissement ont été, en moyenne, inférieures de près de 3 % par an à celles des grands indices de marchéFor some years now, the belief that private equity consistently outperforms other asset classes has been supported by articles appearing regularly in the economic and financial press praising the returns on private equity funds. Performance statistics published by industry standard Thomson Venture Economics suggest that, over the long term, private equity returns compare quite well to those of market indices. Despite this clear consensus, the point of view that private equity outperforms investments in listed assets is incorrect. Using the most comprehensive data on private equity in North America and Europe, we are able to demonstrate that private equity returns have been on average nearly 3% lower per year than those of the major market indices*RATE of return*FINANCIAL performance*INVESTMENT analysisPRIVATE equity


JavaScriptSettings