Articles

Retour à Waterloo. Histoire militaire et théorie des jeux

P. MONGIN

Annales. Histoire, Sciences sociales

février 2008, vol. 63, n°1

Départements : Economie et Sciences de la décision, GREGHEC (CNRS)


L'article propose d'appliquer à l'histoire militaire et, plus précisément, aux récits de campagne à la manière de Clausewitz, les modèles venus des théories mathématiques des jeux et de la décision. Il illustre la méthode en revenant sur la campagne de Waterloo et les hypothèses qu'a suscitées l'échec de Napoléon chez les historiens. Ils ne s'accordent pas sur le sens rationnel de la décision qu'il prit le 17 juin 1815 de lancer le détachement de Grouchy contre les Prussiens battus le 16 à Ligny, mais la théorie des jeux permet dans une certaine mesure de les départager. Une fois obtenu ce résultat, l'article se développe sur le plan réflexif et méthodologique. Il compare les objections qu'on peut faire à sa formalisation et celles déjà élevées contre l'école du « récit analytique », puis amplifiant ses réponses, il examine le conflit des modèles mathématisés du choix rationnel avec le récit, mode d'expression canonique de l'historien. La réconciliation qu'il propose finalement se fonde sur une analyse des concepts de narration, de récit explicatif et de modèle.


JavaScriptSettings