Articles

L'externalisation : de l'opérationnel au stratégique

B. QUÉLIN

Revue Française de Gestion

octobre 2007, n°8/2007 (n° 177), pp.113-128

Départements : Stratégie et Politique d’Entreprise, GREGHEC (CNRS)


L’externalisation est plus spontanément associée aux dimensions d’efficacité et de performance opérationnelles qu’au développement stratégique de l’entreprise. L’association classique de l’externalisation avec la réduction des coûts est ainsi illustrative d’une préoccupation de court terme. Pour être réellement stratégique, l’externalisation suppose un bilan préalable des axes de développement et des compétences futures de l’entreprise. Elle requiert aussi une sélection d’un partenaire privilégié capable d’en faire un réel vecteur de la stratégie de l’entreprise cliente. Enfin, elle exige des dispositifs contractuels flexibles susceptibles d’accompagner les évolutions de la relation client-prestataire. Cet article propose un éclairage managérial de la démarche à observer et invite à suivre les cinq principales étapes de la méthodologie proposée


JavaScriptSettings