Masters' programs - tomorrow is our business

Ludmila Exbrayat

Ludmila Exbrayat

Responsable communication de la Junior Entreprise, membre d'HEC Débats


 Les oraux d'HEC sont un beau défi à relever. Ce ne sera pas évident, mais si tu es admissible, c'est que tu as toutes tes chances pour réussir. Ne te laisse pas impressionner, et quelle que soit la prépa dont tu viens, garde toujours en tête que tu peux le faire !

Dans le cadre de l’accueil des admissibles, ma mission est de faire en sorte que les admissibles gardent de bons souvenirs de leurs oraux à HEC. Notre équipe d’admisseurs fait tout son possible pour rendre ces oraux moins difficiles et moins stressants, et nous espérons que les candidats repartiront avec de bons souvenirs de leur passage sur le campus d’HEC. Pour cela, je prends régulièrement des photos sur le campus, et anime le groupe Facebook réservé aux admissibles.
Plus généralement, je suis là pour passer de bons moments en tant qu’admisseuse avec les candidats. J’essaie de les rassurer et de les accompagner dans leurs épreuves s’ils en ressentent le besoin. Je participe ainsi à l’organisation d’évènements dont l’objectif est de détendre les candidats (amphithéâtre de présentation des associations, activités sportives, barbecues au lac …). Le rôle des admisseurs, lorsque j’ai moi-même passé les oraux à HEC, a été très important, je suis donc fière de pouvoir à mon tour aider les candidats.
 

Responsable communication de la Junior Entreprise et d’HEC Débats

La Junior Entreprise est une association entièrement gérée par des étudiants d’HEC et qui propose son expertise dans les domaines du marketing, de la stratégie, de la finance, de la communication et de la création d’entreprise. En 2015, elle a enregistré un chiffre d’affaires de 873 000 euros ! Pour pouvoir en faire partie, nous avons fait campagne pendant près d’un mois avant d’être élus par les élèves d’HEC. Mon rôle pendant cette campagne était déjà de gérer la communication de notre liste : j’étais ainsi chargée de présenter nos membres, promouvoir nos évènements, communiquer sur nos partenariats entreprises …
C’est donc tout logiquement que je suis devenue responsable de la communication de l’association lorsque nous avons commencé notre mandat, en janvier 2016. Comme les autres membres de la Junior Entreprise, je suis également chef de projet. Ce travail consiste à répondre à des appels d’offre, puis, lorsque nous les remportons, à mener à bien les missions qui nous sont confiées par nos clients.
 
Je fais également partie d’ HEC Débats, l’association qui organise des débats avec des invités du monde politique, économique ou des médias sur le campus. Nous avons par exemple reçu, cette année, deux anciens ministres de l’Economie, Pierre Moscovici et François Baroin, le président du groupe NextRadioTV (RMC, BFM TV), Alain Weill, l’ancien directeur général de l’OMC, Pascal Lamy … Notre rôle consiste donc à préparer les conférences, puis à les animer. Prendre la parole et interviewer de telles personnalités n’est pas évident ! Mais c’est un exercice très formateur.
Cette année, l’association a pris une nouvelle ampleur, et l’ambiance ressemblait à celle d’une start-up ! Nous avons complètement remis en cause l’organisation de l’association et sa façon de travailler, et notre mission a porté ses fruits puisque nous attirons toujours plus de spectateurs lors de nos conférences. Cette nouvelle dynamique est ce qui m’a particulièrement plu au sein d’HEC Débats, et nous mettons tout en œuvre pour que l’année prochaine soit aussi intense et riche et émotions !

Un semestre à l’étranger, une possibilité offerte dès la première année

J’ai effectué mon deuxième semestre à Singapour, à la National University of Singapore. C’était une expérience incroyable ! D’abord, je suis revenue de cet échange avec des connaissances académiques très différentes de celles que j’avais acquises à HEC lors du premier semestre. Mes cours étaient orientés vers l’Asie (comme mon cours « Asian markets and marketing management »), et j’ai été amenée à réaliser des travaux en groupe avec des personnes de nationalités différentes, ce qui m’a beaucoup appris.
 
J’ai pu également découvrir une ville que j’ai appris à adorer, Singapour. L’innovation est au centre de son modèle et façonne l’organisation de toute la cité-Etat. On la retrouve dans l’architecture, qui m'a fasciné, et au sein même de l’université, où j’ai pu, par exemple, faire un tour dans une voiture sans conducteur !
 
Enfin, cet échange a été l’occasion de rencontres avec des cultures très différentes. Singapour a l’avantage d’être idéalement située pour visiter les pays d’Asie du Sud-Est. Nous avons ainsi eu l’opportunité de voyager dans huit pays différents lors de notre échange ! Nous étions dix élèves d’HEC en échange à la NUS, et lors de toutes ces expériences, nous avons forgé des amitiés très fortes.