Masters' programs - tomorrow is our business

Le premier baromètre de l’entrepreneuriat d’HEC Paris dévoile qu’un quart de ses diplômés créent leur entreprise

25 mar 2015

Après avoir interrogé un panel de 8500 diplômés issus de ses différents programmes, HEC Paris dresse un état des lieux de l’esprit d’entreprise qui anime aujourd’hui ses diplômés.

Premier-barometre-sur-l-entrepreneuriat-a-HEC-Paris-2015-entrepreneurs

L'entrepreneuriat a toujours été l’une des priorités stratégiques d’HEC Paris. Au fil des années, il a pris de multiples formes : pédagogie, recherche, accompagnement, sensibilisation sur le campus, structures d’accueil comme l’Incubateur HEC, etc.

Développant de nombreuses initiatives dans ce domaine depuis plus de 30 ans, HEC présente aujourd’hui un bilan de ses actions et propose une plongée au cœur des parcours de ses entrepreneurs.

HEC Paris est la première école à mener une étude de cette envergure. L’enquête a ainsi été menée auprès de 8 500 diplômés issus des différents programmes (Grande Ecole, MSc, Mastères Spécialisés, MBA et Executive MBA), parmi lesquels de récents diplômés mais également des diplômés ayant quitté l’école il y a maintenant 10 ans.


L’entrepreneuriat est en plein essor au sein de la communauté HEC

  • La création d’entreprise n’a jamais été aussi dynamique. Aujourd’hui, 25% des diplômés d’HEC sont entrepreneurs. Ce taux est en augmentation constante et soutenue depuis 10 ans. Un des principaux facteurs incitant les HEC à innover réside dans l’envie d’innover et de créer de nouveaux business models.
  • Les diplômés les plus jeunes (programmes « pré-expérience » Grande Ecole, MS et MSc), développent une forte appétence pour l’entrepreneuriat, avec un taux de presque 20% d’entrepreneurs dès la première année après la sortie – un chiffre trois fois supérieur à la moyenne nationale.
    Encouragés par les multiples activités proposées sur le campus (programmes pédagogiques, témoignages d’entrepreneurs, Creativity Talks, incubateur, Evènements de Pitch de projets, etc.), les élèves laissent désormais libre cours à leur créativité et n’hésitent plus à concrétiser leurs projets, souvent avant même l’obtention de leur diplôme.
  • Les entreprises créées par les diplômés HEC sont solides et montrent un fort potentiel de développement. Ainsi, environ 25% des entrepreneurs d’HEC recourent à une levée de fonds, représentant plus du double du ratio de l’échantillon national (Baromètre Envie d’entreprendre 2013).  Les entreprises créées ont des business models solides et leur taux de survie après 3 ans d’existence est de 80%. Enfin, elles bénéficient fréquemment du soutien de Business Angels ou d’investisseurs.

  • Les entrepreneurs HEC travaillent en réseau et en équipe. En effet, uniquement 36% des HEC ont créé leur structure seuls, contre 71% à l’échelon national (données ministérielles 2013). Ce chiffre connait d’ailleurs une baisse constante année après année. Ceci s’explique notamment par la volonté des entrepreneurs de travailler en équipe, et de prolonger les liens tissés sur le campus. Une autre raison à cette tendance positive s’explique par la multiplication des projets nécessitant des doubles compétences (ex : ingénieur/manager) – projets favorisés à HEC par les doubles diplômes et partenariats noués notamment sur le plateau de Saclay.
  • Enfin les entreprises crées couvrent un grand nombre de secteurs d’activités : services aux entreprises, économie numérique, médias mais également BTP, tourisme ou encore retail.  Cette diversité s’explique par les nombreux partenariats noués avec des prestigieuses institutions telles que Polytechnique, Mines ParisTech, SupAéro, Ponts ParisTech ou encore Télécom ParisTech.

Retrouvez l’intégralité des résultats du baromètre de l’entrepreneuriat: