Masters' programs - tomorrow is our business

Plongée dans l’entrepreneuriat d’HEC Paris avec François Marie (H.15) de la start-up Workiz

10 jan 2016

Portrait du jeune entrepreneur François Marie, dont la société Workiz a intégré la dernière promotion de l’incubateur HEC.

Workiz-HEC-Alumni

Workiz.com accélère le développement des entreprises grâce à son réseau d’étudiants

Je suis l’un des cofondateurs de Workiz.com, une plateforme qui permet aux entreprises de démultiplier leur force commerciale, et d’accélérer leur croissance, grâce à des étudiants rémunérés en fonction de l’atteinte d’objectifs pré-définis.

Les entreprises définissent précisément chacun des objectifs commerciaux élémentaires qu’ils souhaitent voir atteindre par des étudiants (une vente, un rendez-vous obtenu, un fichier de prospection sur mesure), et la rémunération en cas de succès. L’étudiant qui accepte la mission est ensuite rémunéré si, et seulement si, il réussit à remplir l’objectif. Les entreprises peuvent alors croître et conquérir de nouveaux territoires, grâce à un exceptionnel réseau de commerciaux, répartis dans toute la France.
 
Aujourd’hui, Workiz, c’est plus de 2500 étudiants, 1420 missions postées, et plus de 280 entreprises clientes.

Un concept qui germe en première année du programme Grande Ecole

François Marie-fondateur-startup-workiz-HEC-Paris-Alumni

L’idée de Workiz remonte à 4 ans. J’étais alors en première année d’HEC. Les cours, et les différents programmes proposés par l’école m’ont permis de me former progressivement à l’entrepreneuriat, jusqu’à la création de la société Workiz SAS.

Première étape, L’Académie E-Commerce, mise en place par HEC pour ses étudiants de L3 et de M1 : un programme intensif qui amène à créer un site e-commerce opérationnel, une stratégie et un plan de référencement pour commercialiser un produit innovant en trois semaines, avec la participation d’un designer et d’un développeur Web d’Epitech. J’ai alors réalisé à quel point apprendre à coder était important pour pouvoir comprendre les problématiques associées au web, les contraintes ; j’ai au cours des 4 années suivantes appris à coder pour pouvoir parler cette langue avec mon équipe, et intervenir rapidement sur des pages du site.

Le programme FACT INNOV m’a ensuite permis de côtoyer pendant 4 mois l’équipe de Mybee, aujourd’hui PayinTech, leader européen des systèmes « cashless » dans les industries des loisirs et du tourisme. Accompagner en parallèle de ses études des entrepreneurs sur le lancement de nouveaux produits, le développement de leurs activités, était à la fois inspirant et concret.
C’est enfin au sein de l’association HEC International Society que j’ai pu mettre en pratique les cours de management et d’entrepreneuriat dispensés à HEC, en participant à l’organisation des dizaines d’événements organisés tout au long de l’année pour accueillir les étudiants internationaux sur le campus.

Dernier moment fort de mon parcours entrepreneurial à HEC, la Majeure Entrepreneurs. Les cours, mais aussi les différentes missions permettent de façon très concrète d’accompagner des entrepreneurs sur différentes problématiques (création, reprise, redressement), de réaliser des Business Plan, des Executive Summaries... Un exercice qui deviendra une habitude pour prouver la viabilité de son concept, communiquer auprès d’investisseurs, participer aux divers concours, et ainsi lancer son entreprise.

Accélérer son développement

Un lancement facilité grâce à l’incubateur HEC qui apporte un soutien à fort impact au moment où l’entreprise est encore fragile : des locaux gratuits pour travailler en équipe, côtoyer au quotidien d’autres entrepreneurs et apprendre ensemble ; un mentorat, des interventions d’experts sur de multiples problématiques, etc. C’est cet accompagnement qui aujourd’hui nous aide à améliorer au quotidien notre service, consolider l’équipe, et accélérer notre développement sur l’ensemble du territoire national.