Masters' programs - tomorrow is our business

Un diplômé HEC crée Solen : l’application qui mesure la luminosité de votre logement

26 jun 2017

Entretien avec Clément Henry, diplômé du MS Management de Grands Projets et fondateur de la start-up Solen, incubée à HEC Paris

Equipe-entreprise-Solen-HEC-Incubateur


Clément Henry est l’un des trois co-fondateurs et CEO de Solen. Après son diplôme d’ingénieur obtenu à l’INSA Lyon, il décide d’intégrer le Mastère Spécialisé Management de Grands Projets d’HEC Paris pour découvrir d’autres métiers et domaines d’activité. C’est lors du projet de création d’entreprise, proposé par le MS, qu’il se découvre une passion pour l’entrepreneuriat, et dans ce même programme qu’il rencontre ses deux futurs associés : Thomas Tirtiaux et Enzo Laurent.
 

 Entretien avec ce jeune incubé dont la Start-up est en plein développement.


Qu'est-ce que Solen ?

Solen est une technologie innovante qui permet, à partir de photos prises via une application smartphone, de calculer et simuler le potentiel d’ensoleillement et de luminosité d’un lieu sur toute l’année : terrasse, appartement, bureau, balcon, jardin etc…

Solen, en quelques chiffres, c’est…

  • Bientôt un an d’existence
  • 3 fondateurs complémentaires et amoureux du soleil
  • 6 personnes dans l’équipe et nous embaucherons 3 nouveaux collaborateurs d’ici Septembre)
  • 8 mois de développement produit
  • 300 agents immobiliers qui utilisent l’application smartphone de façon récurrente
  • 900 certificats réalisés environ (immobilier neufs et ancien)
  • 2 gros partenaires (Foncia et Bouygues Immobilier)
  • 50 000 euros de Chiffre d’Affaire en 5 mois

Quelle est l’offre produit de Solen ?

Aujourd’hui, grâce à l’application Solen, les professionnels de l'immobilier peuvent générer un certificat d'ensoleillement et de luminosité sur les biens à vendre, valorisant et accélérant ainsi le processus de vente. Ce certificat est clair et objectif, et permet de rassurer le futur acquéreur sur un critère clé. Nous travaillons dans l’immobilier ancien et dans l’immobilier neuf (où notre algorithme réalise son étude à partir des plans 3D d’un programme en construction).

Quels sont les prochaines étapes pour votre start-up ? 

Nous venons de finaliser deux Proof of Concept avec l’administrateur de biens immobiliers Foncia (sur 250 agences en Ile de France) et avec Bouygues Immobilier (5 programmes réalisés sur plus de 350 lots). Aujourd’hui nous voulons déployer notre produit sur d’autres réseaux d’agences immobilières et travailler avec d’autres promoteurs.
Nous cherchons également des investisseurs car nous sommes également en train de lever des fonds pour finaliser notre produit et accélérer notre développement.

Quels types de services attendiez-vous de l'incubateur ?

A l’incubateur, nous sommes venus chercher des mentors pour nous guider dans cette incroyable aventure entrepreneuriale, notamment sur des sujets que nous maitrisons moins bien. Nous voulions également rejoindre le formidable écosystème de l’incubateur, dynamique et très bienveillant. C’est super de pouvoir partager son aventure, les bonnes nouvelles mais aussi les mauvaises, avec d’autres entrepreneurs.

Quels sont vos liens avec la communauté HEC ?

Notre lien avec la communauté est très fort. Nous échangeons très régulièrement avec d’autres incubés dans le cadre de l’incubateur. Le réseau HEC nous a également permis de rencontrer de nombreux partenaires et clients.

Une anecdote que vous souhaiteriez partager ?

Nous n’avions pas été sélectionnée de notre première candidature à l’incubateur d’HEC en mai 2016. C’était au tout début de Solen et ce fut probablement le premier gros coup dur de notre aventure. Mais comme dans tout projet de création d’entreprise, il faut savoir se relever, apprendre de ses erreurs et persévérer. Nous avons de nouveau postulé 6 mois plus tard et nous avons été pris ! Aujourd’hui, nous participons même au jury de sélection des futures start-ups qui vont rejoindre l’incubateur, c’est pour dire comme les choses vont vite !

En tant que recruteur, quel regard portez-vous sur les étudiants HEC ?

Les étudiants HEC ont cette chance d’être touche-à-tout et multi-compétents (commercial, finance, stratégie, marketing, juridique), ce qui est une très grande qualité pour travailler dans une start-up où tout évolue très vite. Nous sommes d’ailleurs à la recherche d’un étudiant en césure ou en fin d’étude pour rejoindre l’équipe marketing / commerciale de Solen.