Esthétique de la liberté

Y a-t-il donc un lien entre liberté et beauté ? Qu’y a-t-il de beau dans la liberté ? Le monde post-industriel et mondialisé qui se dessine aujourd’hui peut-il comporter encore de la beauté ? Quel type de société devons-nous souhaiter pour que les humains puissent y vivre de belles vies ? Le cours a pour but de fournir aux élèves les principaux repères philosophiques, historiques et anthropologiques qui leur permettront de donner eux-mêmes une réponse à ces questions.

Objectifs

Nourrir la réflexion des élèves sur un sujet essentiel qui les concernera au premier chef en tant qu’hommes et en tant que responsables d’entreprise.

Contenu

  • Beauté et liberté dans l’univers gréco-romain
    • Une métaphysique de la Forme.
    • Beauté physique et beauté morale chez les Grecs.
    • L’homme libre et les activités libérales dans la philosophie d’Aristote. La loi naturelle, le droit et l’État chez Cicéron.
    • Humanisme, liberté et beauté.
  • Beauté et liberté dans l’univers biblique
    • Une métaphysique de l’Infini.
    • Une nouvelle figure de la beauté : le mépris de la beauté naturelle.
    • Une nouvelle figure de la liberté : « Soulever les montagnes ».
    • L’oeuvre d’art entre Fini et Infini selon Cornélius Castoriadis. III - Beauté et liberté comme idéaux de l’esprit.
  • Beauté et liberté comme idéaux de l’esprit
    • La théorie scolastique des « transcendantaux » (l’Un, l’Être, le Vrai, le Bien, le Beau).
    • L’unité de l’esprit humain selon Pic de la Mirandole.
    • La Liberté comme condition de la poursuite du Beau.
  • Laideur de la servitude
    • Laideur des totalitarismes selon Hannah Arendt, George Orwell, Friedrich August Hayek, Alexandre
    • Zinoviev.
    • État-providence, fiscalité confiscatoire et mutilation ontologique de l’homme.
  • Beauté de l’existence libre
    • Phénoménologie du voyage : liberté, beauté, création.
    • La vie individuelle comme voyage.
    • L’aventure de l’humanité comme voyage.
    • Dans quels types de société de belles existences peuvent-elles être vécues ?