Economie de l'entreprise

Discipline vaste, la science économique est souvent séparée en deux enseignements fondamentaux : la microéconomie et la macroéconomie. Chacun de ces deux enseignements peut à nouveau être divisé en plusieurs branches. Ainsi, il est coutumier de trouver un enseignement de microéconomie de base aux côtés d’un cours d’Economie industrielle ou encore d’Economie publique. A cela s’ajoute, dans certaines universités américaines, quelques particularités qui constituent de nouveaux champs d’investigations telles que l’analyse économique du droit ou encore l’analyse institutionnelle.

D’obédience microéconomique, le cours d’Economie de l’Entreprise s’inspire des enseignements anglo-saxons. La microéconomie de base développe des outils indispensables à la compréhension d’un certain nombre de phénomènes économiques mais repose très souvent sur des hypothèses (concurrence pure et parfaite, information parfaite…) qui ont donné lieu à un certain nombre de critiques récentes. Ces dernières alimentent d’ailleurs très fortement le champ de l’Economie Industrielle (concurrence imparfaite).

Symbiose entre les cours de microéconomie de base et d’Economie industrielle, l’ambition du cours d’Economie de l’Entreprise est d’enseigner les outils indispensables tout en tenant compte d’un certain nombre de développements récents de la théorie.

Objectifs pédagogiques

  • Se familiariser avec les outils de la théorie économique et appréhender les exigences formelles et intellectuelles de la formalisation.
  • Comprendre ce qu’il y a « derrière » les modèles dans une perspective d’aide à la décision.

Contenu

Différents thèmes seront successivement traités. Nous commencerons par une approche standard de la microéconomie et, dans un deuxième temps, dans une perspective plus proche de l’Economie Industrielle, nous lèverons un certain nombre d’hypothèses restrictives de l’approche de base. Chaque thème comporte un chapitre de cours, des cas et une série d’exercices. Les thèmes traités seront les suivants :

  1. Producteur : analyse des fonctions de production et de coût
  2. Concurrence pure et parfaite
  3. Monopole
  4. Externalités et Biens Publics
  5. Théorie des Jeux
  6. Oligopole classique : concurrence par les quantités (modèle de Cournot et Stackelberg) et concurrence par les prix (modèle de Bertrand)
  7. Concurrence imparfaite : différentiation des prix, barrières à l’entrée, cartel, collusion…
  8. Economie de l’information : sélection adverse et aléa moral