Alexandre Lecapitaine

Alexandre Lecapitaine

MiM Grande Ecole

du Lycée Sainte Geneviève


L3/M1 : une phase généraliste et d’ouverture pour préciser ses affinités professionnelles

Parmi les différents cours dispensés à HEC, j’ai réellement aimé le caractère très concret des enseignements, comme la comptabilité, le management de la supply chain ou encore la finance d’entreprise, et ce sont ces matières que je considère comme les points forts du programme.
Mais plus encore que le tronc commun, ce que j’ai le plus apprécié dans la formation, ce sont tous les électifs auxquels j’ai eu accès – politiques sociales, intelligence économique ou encore parcours du cinéma – qui peuvent permettre d’allier l’utile - en fonction de notre orientation professionnelle- à l’agréable – choix de cours en fonction de nos affinités.

La possibilité de découvrir les secteurs du conseil et des affaires publiques grâce aux stages de césure

L’an prochain je ne commencerai pas par effectuer mes stages : l’école a accepté que je réalise une année de « projet personnel », je vais donc être assistant parlementaire auprès d’un député pendant un an, et si l’expérience me plaît j’aimerais faire mon premier stage dans une administration publique. Mais j’effectuerai bien entendu aussi un stage dans le secteur privé, peut être dans le conseil : je ne savais pas ce que c’était avant mon entrée à l’école, mais les nombreuses rencontres avec des consultants – grâce aux conférences proposées mais surtout par la Junior Entreprise – m’ont donné envie d’essayer, au moins le temps d’un stage.

Les associations : un fondement essentiel d’une scolarité à HEC

Les différentes associations dont je fais partie ont été une partie essentielle de la formation à HEC, en ce qu’elles nous ont fait découvrir des choses uniques : sans Grand Cru par exemple, je n’aurais sans doute jamais eu l’occasion d’apprendre autant de choses sur le vin en participant à des dégustations. Et si je jouais déjà au rugby avant HEC, le RCH (Rugby  Club HEC) a été un élément structurant sur le campus, en ce qu’il dépasse le simple cadre du rugby pour former un groupe d’amis véritablement soudé, sur et en dehors des terrains. Mais l’association qui est sans conteste la plus importante pour moi, est bien sûr HEC Junior Conseil, la Junior Entreprise de l’école. Au terme d’une intense campagne pendant les deux premiers mois de la L3, notre liste a remporté les élections pour former la nouvelle équipe. Il y a une vraie complémentarité entre ces mois de campagne où l’on organise de nombreux événements pour le campus et qui soudent le groupe, et la suite, où nous travaillons et effectuons diverses missions pour des entreprises. Il y a une certaine fierté de travailler à la JE au quotidien : les entreprises font souvent appel à nous grâce au nom et au prestige de l’école, et nous avons donc la responsabilité d’être fidèle à cette réputation et de représenter dignement l’école en fournissant un travail de qualité. Et bien qu’étant une entreprise, nous gardons toujours un lien avec le reste du campus même après la campagne, que ce soit via les soirées que nous organisons dans l’année ou encore via des initiatives, comme le prix que nous allons remettre à une association humanitaire du campus pour la deuxième année consécutive.