Maxence Martin

Maxence Martin

HEC Entrepreneurs 2007

Fondateur Imagera


Qui êtes-vous ?

Je suis diplômé de l’EFREI et du MS Entrepreneurs d’HEC en 2007, que j’ai intégré avec l’objectif d’acquérir le bagage technique qui me permettrait de créer une entreprise à un moment de ma carrière. J’ai commencé ma carrière professionnelle chez l’éditeur de logiciel Prologue, que j’ai d’ailleurs rencontré lors du séminaire redressement. Au bout de trois ans, j’ai décidé de créer ma propre structure avec Damien Soissons, un ami de promotion de l’EFREI, alors chez IBM. Imagera est une agence de photographes qui propose des prestations photo/vidéo/visite-virtuelle pour les entreprises.

Pouvez-vous présenter la genèse d’Imagera ?

Après avoir exploré de nombreuses perspectives pendant plus d’un an, c’est vers l’univers de la photo qu’une opportunité s’est dessinée : nous avons remarqué que lors des mariages, il était très difficile aux organisateurs de trouver un photographe pour immortaliser l‘évènement. Et une fois le photographe trouvé, la qualité des prestations était souvent hétérogène. Partant de ce constat, nous avons créé Imagera en 2010, avec pour objectif d’être un intermédiaire entre les photographes et vidéastes professionnels et les particuliers. Grâce à une base de données de photographes qualifiée, Imagera intéresse alors Wonderbox, qui souhaite faire refaire ses livrets avec des photos de qualité de leurs hôtels recensés : en deux mois, nous devons réaliser 500 photographies de lieux différents ! Deux mois plus tard, le défi est relevé, et Imagera pivote alors vers un modèle d’agence afin de fournir des prestations de qualité aux entreprises. Notre équipe est constituée aujourd’hui de 6 personnes et nous travaillons avec 1 655 photographes et vidéastes professionnels afin de répondre à la demande de nos clients, en majorité dans le secteur du tourisme et de la distribution.

Quels conseils donneriez-vous à de jeunes entrepreneurs ?

Savoir s’entourer, chercher le contact des autres, pitcher et échanger avec ceux qui sont passés par ce que l’on vit.

Quel souvenir du MS Entrepreneurs retenez-vous ?

Toute l’année a été très intense et enrichissante, notamment par le travail quotidien avec des étudiants d’autres horizons, aux cultures et méthodes différentes. Les jurys ont également été des moments très marquants. Je retiens aussi la mission redressement car elle m’a permis, via l’administrateur judicaire, d’être en contact avec une entreprise alors en difficulté, que j’ai intégré par la suite. L’incubateur HEC, que nous avons rejoint au lancement d’Imagera en 2010, nous a également beaucoup apporté.