Des parcours à la carte pour répondre à toutes les attentes

La mission Développement du MS Entrepreneurs est conçue pour répondre aux attentes d’étudiants aux profils de plus en plus diversifiés comme aux enjeux économiques actuels notamment en matière d’innovation, de digital, de responsabilité sociale). Elle propose 5 parcours thématiques à la carte :

  • le parcours projet personnel
  • le parcours numérique
  • le parcours international
  • le parcours entrepreneuriat technologique
  • le parcours reprise

soit pas moins de 7 voies vers l’entrepreneuriat.

1. Le parcours projet personnel propose deux options :

  • option projet personnel : les étudiants porteurs d’un projet personnel sont encadrés par un tuteur durant 9 semaines
  • option projet personnel Hardware : pour les étudiants porteurs d’un projet faisant appel à de la conception, du prototypage et de l’industrialisation

2. Le parcours numérique offre également deux options :

  • option Startup Launchpad : un séminaire en partenariat avec l’Ecole 42 permet aux étudiants de rencontrer designers et développeurs afin de développer et valider leur concept et leur produit, de développer leur offre et de les préparer au lancement.
  • option Le Wagon : un séminaire de 9 semaines en partenariat avec Le Wagon, pour apprendre aux étudiants à coder par eux-mêmes.

3. Le parcours international (échange avec UC Berkeley College of Engineering) offre à 8 étudiants la possibilité de travailler avec des entreprises créées par des étudiants de Berkeley et issues de l’accélérateur SkyDeck. Les étudiants sont accueillis sur le campus de Berkeley et par la communauté HEC Entrepreneurs de San Francisco.

4. Le parcours entrepreneuriat technologique permet aux étudiants de travailler sur des projets technologiques proposés par les laboratoires partenaires du Plateau de Saclay

5. Le parcours reprise est destiné aux étudiants qui ne possèdent pas nécessairement de projet personnel. Ce parcours les prépare à « reprendre pour entreprendre », autant qu’il les initie aux pratiques de croissance externe. Il doit ainsi permettre de pratiquer une évaluation financière et stratégique d’une cible de reprise, aux côtés d’un acheteur ou d’un vendeur, d’étudier son financement, d’élaborer une stratégie de négociation et de préparer un business plan de reprise.