François Raynaud de Fitte

François Raynaud de Fitte

HEC-Entrepreneurs

Promotion 2015

Sciences Po Paris

Co Fondateur de la startup PopChef

Les deux séminaires de marche dans le Jura, la semaine à l’école Navale, les deux semaines en Californie… Tous sont autant de moments forts qui forgent un esprit de promotion exceptionnel.

« Je ne vous parle pas de monter une boulangerie, mais une chaîne de boulangeries »

Dès l’entretien j’ai su que le MS était fait pour moi, lorsque Joël Cordier, responsable pédagogique d’HEC-Entrepreneurs, martela cette phrase. A HEC Entrepreneurs, nous apprenons avant tout qu’une idée ne vaut rien. Ce qui compte c’est l’ambition qui l’accompagne et l’équipe qui la porte.

Il m’aura fallu suivre un double cursus en droit franco-anglais à King’s College et la Sorbonne, un master à Sciences Po Paris, un premier échec entrepreneurial puis un stage en capital risque chez Jaïna Capital pour finalement atterrir dans la grande famille HEC-Entrepreneurs. J’y ai découvert avant tout des personnalités de tous milieux mais partageant chacune les mêmes passions : celle de créer et celle de vivre une aventure.

Les deux séminaires de marche dans le Jura, la semaine à l’école Navale, les deux semaines en Californie… Tous sont autant de moments forts qui forgent un esprit de promotion exceptionnel et donnent un sens d’appartenance à une famille dont la portée est sans commune mesure. HEC-Entrepreneurs, c’est avant tout une communauté soudée où règne l’entraide. Cette entraide unique est sans doute ce qui explique le taux de succès record que connaissent les startups qui en sont issues (Priceminister, Gemmyo, Contract Live, Spartoo.com…)

J’ai donc tout naturellement choisi de tenter l’expérience. Désireux de suivre la voie des success stories issues de notre école. PopChef est né d’un constat simple : peu de gens se font livrer leur repas, parce que le temps d’attente moyen est d’environ 45 minutes, la qualité médiocre et le choix trop abondant. Nous divisons ce temps par trois, proposons uniquement deux plats du jour frais, et pour une qualité exceptionnelle.

C’est dans le jura que j’ai trouvé mon premier investisseur : un professeur d’HEC, Gilles Queru, qui a cru en mon projet.
D’autres ont suivis par la suite, notamment le fonds d’investissement Jaïna Capital, Xavier Niel (free), Jacques-Antoine Granjon (vente-privée, du programme), Thibault Elzière (e-founders, fotolia), et Raphaël Labbé (ancien d’HEC et partner chez 50partners). La première levée de fonds importante a été bouclée quelques semaines seulement après notre retour de notre voyage d’étude en Silicon Valley, avant même la fin de l’année scolaire.

Aujourd’hui PopChef a pour ambition de devenir le plus grand restaurant de Paris grâce à son armada de cyclistes et la « magic touch » de ses cuisiniers.

A titre plus personnel, les amitiés forgées pendant cette année à HEC resteront longtemps après l’obtention du prestigieux diplôme.