Jaafar Elalamy

Jaafar Elalamy

HEC-Entrepreneurs

Promotion 2017

Université de Technologie de Compiègne

Co-fondateur de la start-up Peers Up


Grâce à la pédagogie « learning by doing » et à la diversité des profils de la promotion, j’ai pu me lancer dès le second mois du Mastère Spécialisé dans la création d’une start-up

Je suis ingénieur en informatique et data scientist, diplômé de l’UTC Compiègne. J’ai passé 6 mois au sein de The University of Texas at Brownsville  pour me spécialiser en Big Data et e-commerce. Par la suite, j’ai été Software Engineer pour Siemens dans le New Jersey puis Data Scientist & Analyst au sein d’Amadeus Airline IT à Londres. Avec une expérience de manageur d’équipe de développement pour différents projets informatiques, et ayant un intérêt particulier pour l’entrepreneuriat, j’ai choisi de compléter ma formation avec le MS HEC Entrepreneurs.

« Learning by doing » et diversité des profils

 Depuis mes premières années à l’UTC Compiègne, je rêvais de créer ma propre start-up et de tenter l’aventure entrepreneuriale. En effet, fort de mes acquis en ingénierie informatique et data science, j’étais en mesure de créer des logiciels et applications web, dotés d’intelligence artificielle, avec des interfaces graphiques appropriées. Toutefois, je n’avais aucune compétence en Marketing ou en Finance. Sans ces connaissances fondamentales et l’aide d’une équipe de choc, il est difficile de réussir à créer son entreprise.

Le programme d’HEC Entrepreneurs répondait directement à mes attentes. Grâce à la pédagogie « learning by doing » et à la diversité des profils de la promotion, j’ai pu me lancer dès le second mois du Mastère Spécialisé dans la création d’une start-up. Mon équipe est composée d’une étudiante du programme Grande école et d’un ingénieur, également Grande Ecole, spécialisé en design avec de très bonnes expériences en Marketing ; tous deux étant étudiants HEC Entrepreneurs.

Grâce à HEC Entrepreneurs, j’ai rencontré mon équipe, avec toutes les compétences et savoirs nécessaires à la réussite d’une startup. De plus, la philosophie particulière de ce mastère m’a permis de découvrir l’entrepreneuriat à tous les stades de l’entreprise et m’a permis d’avoir accès à un excellent réseau favorable au lancement d’une start-up.

Mission création et séminaire à l’Ecole Navale : deux temps forts du programme

 La mission création a été un moment fort de ma formation à HEC car elle m’a permis d’apprendre des éléments fondamentaux de l’entrepreneuriat. A titre d’exemple, la mise en place d’un bon business plan ou encore la préparation aux questions des investisseurs et VCs (Go To Market, Break Even Point, Exit, structures des coûts, CA, résultats nets, taille du marché, Customer Acquisition Strategy…). Pour quelqu’un qui n’a pas de formation business, en seulement quelques semaines j’ai appris à lancer une start-up et à développer tous les reflexes fondamentaux pour éviter de tomber dans des pièges pas toujours évident à maitriser.

Autre coup de cœur : le séminaire à l’Ecole Navale. C’était une expérience dont tous les étudiants se souviendront. Nous avons appris ce qu’est le leadership en situation extrême. Il n’y a qu’à HEC Entrepreneurs où l’on accède à cette formidable opportunité de faire le parallèle entre un leader entrepreneur et un leader de l’armée dans un processus d’immersion totale.

Rencontre avec des personnalités influentes de la Silicon Valley

Au cours de mon année à HEC Entrepreneurs, j’ai été sélectionné pour le parcours international de la mission développement, au sein de la prestigieuse université UC Berkeley, située non loin de la Silicon Valley.

Dans un premier temps, j’ai participé à un bootcamp avec de jeunes entrepreneurs du monde entier. Au cours de ce bootcamp, j’ai pu rencontrer des personnalités extrêmement influentes de la Silicon Valley qui ont pris le temps d’écouter nos idées, de nous mettre en contact avec des avocats, des investisseurs et des entrepreneurs de la Bay Area et qui ont assuré un suivi de nos projets respectifs. Je suis d’ailleurs régulièrement en contact avec nombre d’entre eux.
Par la suite, je suis allé m’installer à San Francisco pendant 2 mois. D’une part j’ai pu développer la MVP1 (produit minimum viable) de notre produit, ai rejoint le réseau French Tech, et, d’autre part, j’ai pu rencontrer des clients et fournisseurs locaux potentiels. Bien que notre produit sera dans un premier temps créé en France, nous nous sommes construits, grâce à cette mission, un excellent réseau en Californie et avons la démonstration que nous avons un produit adapté au marché américain.

Une start-up prochainement lancée

 Nous sommes une équipe diverse et complémentaire. Charlène Thouard (Majeure Entrepreneurs) est notre PDG, Chadi Azar (Majeure Entrepreneurs) est le directeur marketing et je suis le directeur technique de Peers Up.
Nous souhaitons créer la première place de marché de confiance pour trouver des consultants. En effet, nous avons un algorithme data-driven qui nous permet de faire une proposition de valeur très innovante.
Notre idée a déjà séduit des Business Angels qui font pleinement partie de notre advisory board.
Le lancement officiel de notre plateforme est fixé au 25 Mai 2017.