Jérôme Bestel

Jérôme  Bestel

HEC-Entrepreneurs

2013

Supinfo


Peu de cours, beaucoup de terrain

Après un double diplôme à Supinfo, puis Oxford Brookes, cette dernière année à HEC Entrepreneurs a été de loin la plus enrichissante de mon parcours. Je suis littéralement passé d’un enseignement très académique à une année de terrain où l’opérationnel et les exigences des cas réels font partie du quotidien.

La diversité des profils (HEC Grande Ecole, ingénieurs, juristes, pharmaciens, développeurs, etc.) permet de créer des synergies dans chaque groupe de mission, et mène souvent à des associations de profils variés et complémentaires.

Peu de cours, beaucoup de terrain, et on comprend rapidement la devise de Pr. R. Papin qui prend ici tout son sens : « Jetez-les à l’eau, ils apprendront à nager ».
Une période marquante est sans doute celle de la mission « Création » : 5 semaines pour monter un business plan autour d’une idée avec un tuteur et un apporteur de projet, sur lequel 3 étudiants travaillent en groupe.

L’exécution est primordiale et le degré d’implication n’a de limites que notre envie. Après 5 semaines de travail acharné, c’est la présentation devant un jury final composé de grandes personnalités de tous les horizons au siège de la Société Générale, un jury impressionnant dans un cadre hors du commun qui nous plongent dans les réalités de l’entrepreneuriat et du challenge. 20 minutes pour les convaincre, et 20 minutes de questions où nous nous faisons challenger sur tous les points abordés, pour enfin arriver à la satisfaction d’avoir accompli un vrai projet qui, pour certains d’entre nous, s’est concrétisé par la suite.

En résumé, une année riche et intense qui développe en profondeur toutes les compétences requises pour devenir entrepreneur.