Alexandre Mancino

Alexandre Mancino

MS/LLM DMI

2016

Université catholique de Lille


Outre des matières de management pointues et des matières juridiques enseignées sous un angle business, l’esprit HEC est sans équivalent

J’ai commencé mes études par une classe préparatoire hypokhâgne B/L (lettres et sciences sociales) avant de me voir proposer une admission directe en deuxième année de droit et sciences politiques au sein de l’Université Catholique de Lille. Cette double formation m’a permis d’acquérir des connaissances transversales dans des sujets très variés en rapport avec l’économie, les politiques publiques et les relations internationales.
Ceci m’a donné envie d’approfondir le droit, matière structurante de la société par excellence, dans laquelle je me retrouvais parfaitement. Il s’agissait de me spécialiser alors dans une matière hybride, au cœur de la régulation des rapports sociaux et du business. J’ai donc poursuivi mon parcours par un master 1 et 2 en droit des affaires.

Au cours de mon parcours, j’ai eu à cœur de multiplier mes expériences en France et à l’étranger (Boston) dans le domaine juridique mais aussi en affaires publiques.

La transversalité d’un parcours de juriste est indispensable aujourd’hui. C’est pourquoi il m’a paru essentiel de poursuivre ma formation à HEC pour renforcer mes compétences en management.

Le MS/LLM DMI, une année d’expertise et d’ouverture sans précédent

Le MS/LLM DMI d’HEC est certainement l’une des années les plus enrichissantes de ma vie étudiante. Outre des matières de management pointues (comptabilité, finance, stratégie etc.) et des matières juridiques enseignées sous un angle business, l’esprit HEC est sans équivalent. Les conférences passionnantes, la vie associative intense, les activités festives et sportives, l’accompagnement continu de la part du corps professoral et les rencontres amicales de qualité dans tous les programmes proposés sont autant d’éléments qui ont contribué à la pleine réussite de cette année.
A titre d’exemple, j’ai pu inviter et interviewer Michèle Alliot-Marie pour une conférence en fin d’année. Tous ces éléments m’ont poussé à présenter ma candidature au poste de Délégué de toute la Promotion diplômée en 2016 (tous programmes confondus).

Un engagement au sein de la communauté des diplômés

Je souhaitais trouver un moyen de poursuivre l’aventure HEC en continuant mon investissement dans l’Ecole.

C’est donc naturellement que j’ai présenté ma candidature en fin d’année pour avoir la bonne surprise d’être élu avec 4 de mes camarades pour représenter les 1500 étudiants diplômés d’HEC pour 5 ans. La suite logique de cette élection m’a conduit à accepter la Vice-Présidence des Jeunes Diplômés d’HEC (association d’HEC Alumni) dont le but est d’encourager les liens entre toutes les promotions et de faire perdurer l’esprit HEC à travers une série d’évènements touchant de près ou de loin aux préoccupation des jeunes diplômés (afterworks, conférences, ateliers divers etc).

Ces responsabilités me permettront de rendre à l’Ecole tout ce qu’elle a pu m’apporter. Elles sont exigeantes et consisteront pour l’essentiel à l’organisation et la coordination d’évènements de tous les jeunes diplômés HEC du monde.