Clémence Longueville

Clémence  Longueville

MS DMI

2014

Université Panthéon-Sorbonne

Je souhaitais acquérir une première expérience professionnelle à l’étranger et, grâce au MS, j’ai pu décrocher un contrat de travail avec un cabinet d’audit à Genève

  • Pourquoi avez-vous choisi HEC Paris et le Mastère Spécialisé DMI ?

Le Master 2 Droit notarial de l’Université Paris I – Panthéon Sorbonne et le MS DMI ayant conclu un partenariat il y a plusieurs années, j’ai donc pu participer à certains cours du MS durant mon année de Master 2. C’est ainsi que j’ai appris à mieux connaître ce programme et les opportunités qu’il offrait. Me destinant à devenir notaire, il s’agissait pour moi de développer mes compétences en droits des affaires mais également de renforcer la coloration internationale de mon parcours. Je souhaitais également acquérir une première expérience professionnelle à l’étranger et, grâce au MS, j’ai pu décrocher un contrat de travail avec un cabinet d’audit à Genève.

  • Que vous a apporté le voyage d'étude réalisé à Luxembourg ?

Le voyage à Luxembourg a été pour moi d’une importance fondamentale. Outre la visite de la Cour de Justice de l’Union Européenne, nous avons également eu l’opportunité de rencontrer des professionnels du droit et en particulier les représentants de Ernst & Young Luxembourg. J’ai ainsi pu découvrir les différents métiers proposés par ce cabinet d’audit mais aussi son mode de fonctionnement et sa culture d’entreprise. Cette première approche du groupe m’a ensuite incitée à postuler chez Ernst & Young Genève, cette candidature ayant débouché sur une véritable embauche.

  • Quels conseils donneriez-vous à un étudiant qui souhaiterait intégrer le MS DMI ?

À mon sens, tout(e) étudiant(e) qui souhaiterait intégrer le MS DMI doit tout d’abord préparer un projet professionnel pertinent et démontrer en quoi ce programme est pour lui ou pour elle nécessaire à la réalisation de cet objectif. Il s’agit aussi d’apporter quelque chose à HEC Paris et, à cette fin, je pense qu’il est fondamental d’avoir un bon dossier universitaire, sinon excellent, et/ou présenter un profil original. Je pense qu’il faut avant tout envisager cette candidature de manière professionnelle, comme si l’étudiant postulait pour un véritable emploi. Le MS a en effet vocation à être un lien entre l’Université et le monde du travail, les professeurs seront donc très sensibles à une telle approche.