Amélie Blanchy-Journu

Amélie  Blanchy-Journu

MS MAC, Promotion 2010

Attachée de production, Paris Musées

Université Jean Moulin-Lyon

HEC m’a permis d’enrichir mes connaissances et d’appréhender la vie professionnelle avec plus de sérénité

  • En quelques mots, en quoi consiste exactement votre métier ?

J'ai la responsabilité de coordonner tous les prestataires (scénographie, assurance, transport, éclairage, graphisme, signalétique…) qui interviennent lors d’une exposition temporaire. Cette coordination doit se faire selon un planning et un budget très rigoureux, préalablement établi et en accord avec le commissaire d'exposition. Nous sommes des producteurs d'expositions temporaires aux thèmes très variables : cela va de l'art préhistorique à l'art contemporain. J'ai récemment monté l'expo, toujours en cours, "Van Dongen: fauve, anarchiste et mondain" au Musée d'art Moderne (MAMVP). Paris Musées a également produit l'exposition Basquiat qui a connue un énorme succès l'an dernier. J'ai travaillé également sur une exposition dédiée aux jardins au Musée de la vie romantique (un petit hôtel particulier rue Chaptal dans le 9ème arrondissement de Paris) intitulée "Jardins romantiques français 1770 -1840." Je mentionnerais aussi une importante exposition d'art contemporain réalisée l'année dernière, intitulée DYNASTY au MAMVP et qui a été produite en partenariat avec le Palais de Tokyo. Cet événement avait pour vocation de mettre en avant les jeunes artistes français.

  • Quelles sont les étapes marquantes de votre parcours (formations suivies, premier emploi, évolution de carrière, etc.

Orientée initialement vers le droit des affaires j’ai réalisée après 4 années d’études que je ne voulais être ni avocate, ni juge, ni notaire, et que je préférais travailler dans le domaine culturel.

  • Votre poste comporte-t-il une dimension internationale ? Si oui quelle est-elle ?

Très internationale effectivement, car les expositions que nous montons peuvent être des reprises d’expositions étrangères. Ou alors, à l’inverse, nous pouvons faire "itinérer" une de nos expositions. Enfin les œuvres présentées dans une exposition proviennent en général du monde entier.

  • Pourquoi aviez-vous choisi HEC ?

Pour la qualité de son enseignement et sa notoriété dans le monde professionnel.

  • Avec le recul, aujourd’hui, qu’est-ce que le Mastère spécialisé de HEC vous a apporté (d’un point de vue aussi bien personnel que professionnel) ?

Tout d’abord la rencontre de gens formidables et passionnants dont quelques uns sont devenus de vrais amis. HEC m’a permis d’enrichir mes connaissances et d’appréhender la vie professionnelle avec plus de sérénité.

  • Cours, colloques, rencontres, soirées… Quels sont souvenirs les plus marquants de votre année à HEC ?

Le voyage en Californie commandité par Orange pour une étude prospective sur l’audiovisuel americain. Assurément l'un de mes meilleurs souvenirs.

  • Enfin, quels conseils donneriez-vous aux étudiants qui aspirent à faire carrière dans votre domaine d’activité ?

Je leur conseillerais de rester très ouverts, dynamiques et confiants !