Jocelyn Escourrou

Jocelyn   Escourrou

MS MGP, Promotion 2013

École Polytechnique

Ingénieur Systèmes Propulsifs Avancés, Airbus Group

Le Mastère Spécialisé MGP m’a ouvert les yeux sur d’autres secteurs et sur bon nombre d’autres métiers


  • Pourriez-vous présenter votre parcours professionnel ?

J’ai débuté  en janvier 2012 au sein d’Airbus Group en tant qu’ingénieur systèmes propulsifs avancés. J’ai pris part à la maturation de plusieurs concepts de propulsion aérobie innovants, dans un contexte fortement international soit en tant que collaborateur, soit en tant que chef de projet, tout en mettant à profit mes compétences techniques et de gestion de projet. À l’été 2014, je vais rejoindre la Direction Générale de l’Armement (DGA) où je serai architecte de turboréacteur d’avions, passant ainsi assez naturellement dans mon domaine d’expertise de la maitrise d’œuvre à la maitrise d’ouvrage.

  • Le Mastère vous a-t-il permis de découvrir un secteur ou métier ?

Après une scolarité d’ingénieur à l’École Polytechnique et à Caltech et des stages très orientés « aéronautique », notamment à la SNECMA, au CNES et à la NASA, j’avais naturellement convergé vers ce métier de formation et ce secteur d’intérêt. Le Mastère Spécialisé MGP m’a ouvert les yeux sur d’autres secteurs (énergie, transports et BTP par exemple) et sur bon nombre d’autres métiers (achats, finances, qualité, supply chain notamment) dont j’ai pu me faire une bonne idée au cours de l’année, essentiellement à travers les échanges avec les intervenants issus de milieux très divers.

  • Que vous a apporté la mission de conseil réalisée dans le cadre du Mastère MGP ?

La mission de conseil a été un élément structurant du Mastère Spécialisé MGP pour moi. Dans ce cadre, je suis sorti de ma  « zone de confort » pour aller travailler au profit d’EDF sur le modèle d’affaires d’agents économiques spécifiques. En travaillant en binôme avec une élève du cursus Grande École HEC, nous avons mis à profit nos complémentarités pour comprendre la situation complexe à laquelle faisait face le client et pour lui apporter une réelle valeur ajoutée, issue d’un regard neuf sur la situation. La mission a été véritablement passionnante de ce point de vue.  

  • Quels conseils donneriez-vous aux étudiants qui souhaiteraient intégrer le Mastère ?

Pour parler des étudiants au profil ingénieur, ce Mastère Spécialisé est une formidable opportunité dans la mesure où il ouvre l’esprit sur une palette très large des problématiques du monde de l’entreprise et élargit le champ des possibles en sortie d’école. Attention cependant à ne pas renier complétement ses origines d’ingénieur et sa capacité à appréhender des sujets techniques complexes, qui reste un des atouts formidables de ce genre de profil.