Vincent Dreux

Vincent  Dreux

MS MGP, Promotion 2006

INSA Lyon

Investment manager, Klépierre

Côtoyer tous les jours des enseignants passionnants et des élèves brillants nous met dans un état d’émulation permanente

  • En quelques mots, en quoi consiste exactement votre métier ?

Je travaille chez Klépierre, foncière européenne d’immobilier commercial qui dispose d’un patrimoine de plus de 15Mds d’Euros. Au sein de la direction des Investissements, je suis en charge d’un portefeuille de 2,6Mds de centres commerciaux. Mon métier concerne à la fois la stratégie de valorisation de l’actif mais aussi l’optimisation de la structure financière des foncières détenant les actifs. J’assure également la relation avec les associés dans nos structures d’investissements ainsi que la supervision des expertises semestrielles.

  • Quelles sont les étapes marquantes de votre parcours (formations suivies, premier emploi, évolution de carrière, etc.) ?

Après mon diplôme d’ingénieur en Génie Civil et Urbanisme à l’INSA, j’ai intégré le mastère MGP HEC et SUPAERO (devenu l’ISAE depuis). Après un bref passage chez KPMG à la sortie du MS, j’ai rejoint BNP PARIBAS dans les métiers immobiliers. J’ai ensuite été appelé au sein de la cellule projet en charge de la fusion opérationnelle entre BNP Paribas et Fortis. Après cet épisode intense et trépidant, j’ai décidé de retourner dans l’immobilier en rejoignant Klépierre, foncière détenue à 51% par BNP Paribas. Depuis bientôt 2 ans, j’ai la chance de travailler à la croisée de ces deux mondes passionnants que sont le retail et l’immobilier.

  • Votre poste comporte-t-il une dimension internationale ? Si oui quelle est-elle ?

Klépierre dispose de centres commerciaux dans 13 pays. Dans le cadre de mon poste, je travaille dans 4 de ces pays : la France, la Belgique, l’Espagne et le Portugal. La dimension internationale est très enrichissante car d’une part les contextes économiques sont très différents dans ces 4 pays et d’autre part, les habitudes de consommation et les enseignes ne sont pas similaires d’un pays à l’autre. Par ailleurs la vision transnationale du métier apporte un réel plus lors des prises de décision d’investissement.

  • Pourquoi aviez-vous choisi HEC ?

La renommée et l’excellence d’HEC furent évidemment des critères de choix prépondérants. Le corps professoral et les intervenants sont en effet des attraits indéniables dans le choix de la formation. Concernant le mastère MGP, il est unique par le regard croisé offert par les deux écoles de premier rang qui le portent. L’organisation de la formation avec un cursus académique et une mission en entreprise représente également un atout fort de la formation.

  • Avec le recul, aujourd’hui, qu’est-ce que le Mastère spécialisé de HEC vous a apporté (d’un point de vue aussi bien personnel que professionnel) ?

Le MS m’a apporté une réelle ouverture d’esprit. Pendant l’ensemble du cursus, j’ai été  "plongé" dans le monde économique et la culture du business. Au-delà de cet élargissement d’horizons, j’ai trouvé dans le MS des amis et dans HEC un réseau d’anciens passionnés par leur métier et toujours prêts à échanger sur leur parcours.

  • Cours, colloques, rencontres, soirées… Quels sont souvenirs les plus marquants de votre année à HEC ?

La venue sur le campus de Thierry Breton, alors ministre de l’Economie, est restée un moment fort de l’année. Je citerais ensuite la campagne BDE qui a été, comme chaque année, un moment fort de la vie étudiante d’HEC. Enfin, pour ce qui concerne plus particulièrement le mastère, le voyage de fin d’année en Chine a été le point d’orgue d’une année remplie de bons moments.

  • Enfin, quels conseils donneriez-vous aux étudiants qui aspirent à faire carrière dans votre domaine d’activité ?

L’immobilier est un monde passionnant qui englobe une grande diversité de métiers et autant de visions d’un même bien, d’une même ville. C’est un métier de contact et de réseau et pour cela, il est toujours utile d’y prendre pied le plus tôt possible dans sa carrière. Je recommande donc aux étudiants intéressés par ce secteur de s’inscrire au Certificat HEC "Real Estate" dont le cursus est compatible avec celui d’un MS.