Julie Spens

Julie Spens

MGP

2017

Ecole des Mines de Nantes


Le mastère est particulièrement professionnalisant et ouvre la voie, au gré des cours suivis et des intervenants rencontrés, à un large champs de possibilités de carrières.

Après des classes préparatoires scientifiques, j’ai intégré l’école des Mines de Nantes, école d’ingénieur généraliste (aujourd’hui IMT Atlantique). Au cours de ma formation, j’ai suivi une spécialisation en Organisation et Management des Technologies de l’Information, permettant d’appréhender les enjeux organisationnels liés à l’introduction des technologies de l’information et de la communication au sein des entreprises.

Ce cursus a été jalonné de 10 mois d’expérience professionnelle, dont un stage de fin d’études dans un cabinet de conseil en organisation et management.

Pourquoi HEC Paris

Mon stage de fin d’études d’ingénieur a fait naître en moi une forte appétence pour le métier de consultant, qui est avant tout un acteur projet. A travers le MS Management de Grands Projets, je souhaitais donc acquérir un plus large panel de connaissances, en particulier des compétences managériales et de gestion de projet, afin de compléter des aspects plus techniques abordés en école d’ingénieurs.

Ce sont l’alliance des expertises d’HEC Paris et de l’ISAE-SUPAERO, l’excellence de la formation proposée et la renommée de ces écoles qui m’ont définitivement convaincue de candidater.

Les temps forts du programme

Le mastère est particulièrement professionnalisant et ouvre la voie, au gré des cours suivis et des intervenants rencontrés, à un large champs de possibilités de carrières.

La formation est ponctuée de temps forts tels que le Projet de Création d’Entreprise (PCE), au cours duquel nous travaillons par groupes à la rédaction d’un dossier de faisabilité. Ce projet, très complet, permet d’appréhender les différents aspects de la création d’une entreprise.

Un autre temps fort : les missions de conseil en entreprise, menées en alternance (par binôme, 2 jours par semaine de fin janvier à mi-avril). Elles sont de natures diverses et s’effectuent dans des secteurs variés. Dans mon cas, cette expérience n’a fait que conforter mon choix de carrière.

Par ailleurs, en janvier, se déroulent les Carrefours HEC, forum permettant aux étudiants de rencontrer de nombreuses entreprises et start-ups. Ces rencontres peuvent jouer un rôle important dans la recherche d’opportunités professionnelles (CDI, CDD, stage, VIE…).

Enfin, nous avons eu l’occasion d’effectuer des visites d’entreprises particulièrement instructives (Airbus, Amazon, Synchrotron Soleil…) ainsi qu’un très beau voyage d’étude en Asie.

Développement de compétences en gestion de projet

Le MS MGP m’a permis d’acquérir, entre autre, des compétences en gestion de projet (coûts, qualité, délais, planification, maîtrise des risques…) mais également des connaissances dans des domaines que je n’avais jusqu’alors pas ou peu abordés. Je pense notamment aux cours de financement de projets, de risques pays, de management de l’innovation ou encore à ceux portant sur les achats. Tout au long de l’année, j’ai également eu l’opportunité de travailler en groupe avec des étudiants aux profils divers et variés, ce qui s’est révélé très enrichissant.

De plus, les nombreuses conférences accessibles à HEC et la qualité des intervenants permettent aux étudiants de compléter leur formation académique en alimentant leurs réflexions sur diverses problématiques.

Vers une carrière dans le secteur du conseil

Confortée dans le choix de mon orientation professionnelle, je débute aujourd’hui un CDI dans un cabinet de conseil, dans le domaine de la stratégie et du management des systèmes d’information.