Actualités

1.618 Sustainable Luxury : Le développement durable, un impératif pour les marques de luxe

11 avril 2014

La 4ème édition du salon 1.618 Sustainable Luxury, rendez-vous annuel incontournable des acteurs du luxe durable, s’est tenu à Paris du 4 au 6 avril 2014, en partenariat avec HEC Paris, dans le cadre le cadre de la Semaine du Développement Durable. Le Prix HEC Paris & 1.618 Sustainability Luxury a été remis au constructeur de bateau Supiore et le prix coup de cœur à l'ostréiculteur Tarbouriech, à l'issue d'une table ronde avec Anne Michaut et Jean-Noël Kapferer, professeurs à HEC.

1.618 Sustainable Luxury : Le développement durable, un impératif pour les marques de luxe - HEC Paris 2014

"Le véritable luxe est par définition durable", écrit Jean-Noël Kapferer, Professeur à HEC, spécialiste de la marque et du luxe, pour qui luxe et développement durable partagent la même préoccupation de la beauté et de la rareté (Voir "All That Glitters Is Not Green: The challenge of sustainable luxury", The European Business Review). Si cette dimension du luxe correspond aujourd'hui aux attentes des consommateurs, la globalisation et la massification du luxe ont augmenté l'impact environnemental et social du secteur.

C'est pour discuter des enjeux liés au développement durable dans l'industrie du luxe qu'HEC Paris a organisé la table ronde "Luxury and Sustainability 360°", le 3 avril 2014 dans le cadre du salon 1.618 Sustainable Luxury (Le Cercle). Cet événement qui s’est tenu du 4 au 6 avril 2014 au Carreau du Temple à Paris, pour la 4ème année consécutive, a rassemblé marques, entrepreneurs, penseurs, universitaires, ONG et artistes mobilisés pour démontrer la compatibilité du développement durable avec la création, l'art, l'innovation et ainsi (re)définir le luxe du XXIème siècle.

Arnaud Deschamps, Directeur Général de Nespresso France et Bertrand Chovet, Managing Director Interbrand Paris, se sont exprimés aux côtés de Jean-Noël Kapferer lors de la table ronde d'HEC modérée par Anne Michaut, Professeur Affiliée à HEC, coordinateur du Certificat Luxe (sponsorisé par Kering).

Les débats ont montré qu'au-delà de la nécessaire prise en compte de l'impact des activités des marques de luxe sur l'environnement, le développement durable doit être abordé à 360 degrés, en prenant en compte à la fois les activités des fournisseurs, des distributeurs, du marketing, de la communication ainsi que toutes autres activités des marques de luxe ayant un  impact potentiel.

A l'issue du débat, Anne Michaut et Jean-Noël Kapferer ont remis le prix "HEC Paris & 1.618 Sustainability Luxury Award" à Supiore, un constructeur de bateaux de luxe 100% électriques (catégorie mobilité) et le Prix coup de cœur aux huitres Seven par Florie Tarbouriech (catégorie gastronomie).

Les deux lauréats ont été désignés parmi la quarantaine d’entreprises françaises et étrangères repérées par 1.618 pour participer au salon Lifestyle sur des critères créatifs, éthiques et esthétiques conjugués à des démarches durables.


Retour à la liste d'actualités

JavaScriptSettings