Actualités

Baro-éco spécial 10 ans : Moral et perspectives économiques des cadres en France, en Allemagne et au Royaume-Uni

13 janvier 2014

A l’occasion des 10 ans du Baro-éco, Viavoice , HEC, Le Figaro  et France Inter  publient une enquête exceptionnelle comparant les opinions des cadres français, allemands et britanniques sur la situation économique actuelle et la façon dont ils envisagent les dix années à venir dans ces trois pays majeurs de l’Union européenne. Ce sont également 10 années de données précieuses sur le moral des cadres en France qui sont compilées et mises en perspective.

 Depuis 2004 le Baro éco sonde le moral des cadres. L’objectif de cette enquête mensuelle réalisée par Viavoice pour HEC, Le Figaro  et France Inter, est de mieux connaître et comprendre un public aux avant-postes de l’économie, donc à même d’en percevoir les mutations, et dont le moral constitue un facteur essentiel au dynamisme du pays.

À l’occasion des dix ans de ce baromètre, Viavoice, HEC, Le Figaro et France Inter présentent un hors-série contenant :
- Le moral des cadres actuel, réalisé en France selon les modalités mensuelles habituelles ;
- La rétrospective des données 2004-2014 ;
- Une prospective 2014-2024, effectuée à l’identique en France, en Allemagne et au Royaume-Uni.

Moral des cadres français : 2004-2014, une décennie de crise ?

Les années 2004-2014 ont été marquées par une "forte détérioration des perspectives des cadres français, que ce soit en termes macro-économiques (perspectives en matière de chômage et de niveau de vie) ou personnels (perspectives d’évolution, situation financière, etc.)". Au fil des mois, les sondages ont révélés une "incertitude sur l’avenir, particulièrement anxiogènes pour les décideurs économiques".

A l’analyse de ces 10 années, trois séquences se dégagent : "une période optimiste" de 2004 à 2007; la période de la crise systémique et la menace sur l'activité économique qui fait plonger le moral des cadres à partir de 2008; enfin de 2010 à 2013, les crises de la dette en Europe qui accentuent l’impact économique et social de la crise financière.

Avec un moral des cadres au-dessus du niveau de celui de 2013, l'amélioration des indicateurs d’emploi et de production industrielle ainsi que la reprise mondiale portée les pays, 2014 pourrait être l'année de la reprise. Les réformes structurelles ont été nombreuses durant ces dix dernières années et "les atouts de la France et de l’Europe demeurent majeurs dans la compétition mondiale".

Perspectives comparées des cadres français, britanniques et allemands à l’horizon 2024

Cette analyse comparée des opinions économiques des cadres des trois pays sur la situation actuelle révèle des perceptions communes aux trois échantillons nationaux : la prééminence de l’Allemagne, les difficultés structurelles de la France, la dépendance excessive du Royaume-Uni à l’égard des banques et du secteur financier.

L’enquête confirme également le désormais fameux "pessimisme français". Les cadres de l’hexagone croient plus en l'avenir de l'Allemagne et du Royaume-Uni qu'à celui de leur pays. Nos cadres semblent sous-estimer les atouts de la France si l’on considère que les cadres allemands et britanniques ont davantage confiance dans l'avenir de la France que leurs homologues tricolores.

En analysant la manière dont les cadres des trois pays envisagent les dix années à venir, compte tenu des principaux atouts et handicaps perçus pour chaque pays, de réelles différences d’appréciation s’affirment. "Qu’il s’agisse de l’avenir de la zone euro, des secteurs d’activités les plus prometteurs, des équilibres sociaux ou encore des réformes structurelles à mettre en œuvre, les cadres de chaque pays expriment souvent des opinions singulières, sur leur propre pays comme sur les autres. Et ce jeu de regards croisés nourrit des visions moins établies qu’il n’y paraît. À quelques mois des élections européennes et d’un probable référendum sur l’UE au Royaume-Uni, ces singularités rappellent aussi l’importance de l’horizon européen et l’urgence d’un débat sur son avenir commun et sur les atouts qu’il peut procurer à chaque économie nationale."

Pour en savoir plus :

Télécharger le Baro-éco spécial 10 ans : Hors-série 2004 – 2014 - 2024 : perspectives économiques des cadres britanniques, allemands et français

Archives du Baro-éco

Les cadres allemands et britanniques sont plus optimistes que les Français, Le Figaro, 13 janvier 2014

Écoutons nos voisins, éditorial de Bernard Ramanantsoa, Directeur général d'HEC, Le Figaro - lundi 13 janvier 2014


Retour à la liste d'actualités

JavaScriptSettings