Actualités

Deuxième édition du Prix Littéraire des Grandes Ecoles

3 mai 2011

Composé de 20 étudiants de 10 Grandes Ecoles franciliennes dont HEC Paris, le jury du Prix Littéraire des Grandes Ecoles a récompensé hier Clément Caliari pour son roman Retrait de marché (Editions Gallimard). Ce Prix vise à mettre en valeur un ouvrage écrit en français par un auteur encore non primé, paru dans les 12 derniers mois et qui soulève des enjeux de société ayant une résonance actuelle.

L’an dernier, lors de la première édition, le Prix a été remis à Fabrice Humbert pour son roman L’origine de la violence. Depuis, celui-ci a également reçu le Prix Renaudot Poche 2010, confirmant ainsi le jugement des jurés sur le talent de cet écrivain.

Les 20 jurés sont issus de 10 Grandes Ecoles franciliennes dont HEC Paris.
Le comité organisateur est quant à lui composé d’étudiants d’HEC Paris. Il propose aux jurés 5 livres par période de deux mois depuis novembre.

Ceux-ci se sont ensuite réunis pour choisir les 6 livres faisant partie de la sélection finale :

- Jean Mattern – De lait et de miel (Sabine Wespieser)
- Jean Bernard-Maugiron – Du plomb dans le cassetin (Buchet Chastel)
- Gil Courtemanche – Un lézard au Congo (Denoël)
- Alice Zeniter – Jusque dans nos bras (Albin Michel)
- Stéphane Chaumet – Même pour ne pas vaincre (Seuil)
- Clément Caliari – Retrait de marché (Gallimard)

Jean Mattern a obtenu le Prix Spécial du Jury pour son ouvrage De lait et de miel.

Pour en savoir plus, consultez le site du Prix littéraire des Grandes Ecoles.


Retour à la liste d'actualités

JavaScriptSettings