Actualités

HEC Entrepreneurs souffle ses 40 bougies

10 juillet 2017

Depuis 40 ans, HEC Entrepreneurs a vu 2.400 étudiants passer dans ses rangs, dont un tiers de femmes. Ces anciens élèves ont créé 600 entreprises ; et 25% de ses alumni  sont aujourd'hui PDG, DG ou partenaires fondateurs. En 40 ans, ces étudiants ont aussi parcouru un total de 93.000 kilomètres dans le Jura et sauté 840 fois en parachute. Une alliance entre le sport et les études tout à fait à l’image du fondateur du programme, Robert Papin…


HEC Entrepreneurs a 40 ans !

Alain-Dominique Perrin, Robert Papin et Jean-Luc Allavena


Un tonnerre d’applaudissements pour l’hommage rendu à l’Ecole Militaire à Robert Papin, fondateur et ancien directeur d’HEC Entrepreneurs. Depuis 1977, ce programme offre une immersion totale dans la réalité de l’entrepreneuriat.

Jean-Luc Allavena, Président d’honneur d’HEC Alumni et de la Fondation HEC, Président-fondateur d’Atlantys Investors, ouvre la cérémonie en rendant un vibrant hommage à Robert Papin. « Il y a un peu plus de 40 ans, un homme, Robert Papin, a été un visionnaire, un créateur, un entrepreneur de sa propre entreprise d'HEC Entrepreneurs, au service de la cause d'HEC. Ses qualités sont apparues dans sa façon de commander les hommes, de les mener, de leur donner une discipline. Il y a clairement une continuité dans ces 40 années ».

A l’occasion de ce 40ème anniversaire, Jean-Luc Allavena accueille sur scène Robert Papin, accompagné par Alain-Dominique Perrin, le Président de la Fondation Cartier pour l’art contemporain. « Le monde a changé et on le doit à Robert, »    souligne l’homme qui, en 1999, a pris la tête du deuxième groupe de luxe mondial, Richemont, « changé car, en 1995, 75% des étudiants français souhaitaient devenir fonctionnaire. Aujourd’hui, 50 à 60% des étudiants souhaitent monter leur entreprise. Ça c’est du lourd. Merci, Robert. »

 

HEC Paris a saisi cette occasion festive pour honorer Robert Papin, en lui conférant le titre de professeur émérite  - un homme qui a su transformer plus de mille élèves en managers immédiatement opérationnels. Après les hommages et les deux table-rondes, Robert Papin a tenu à partager encore quelques leçons simples: « Ce qui est important c’est l’écoute, »  explique l’auteur de La création d’entreprise  et Former de vrais leaders,  « et, par la suite, il faut qu’un dirigeant sache où il veut aller. Une fois qu’ils ont concilié les deux, ils gagnent la confiance de leurs équipes. Les grands patrons comme Alain-Dominique Perrin ont su écouter. »

Un des fils spirituels de Robert Papin est l’actuel Directeur Scientifique d’HEC Entrepreneurs, Alain Bloch. Il était visiblement ému par la soirée : « C’était un grand moment, »  dit-il. « Ce soir, en rendant hommage à Robert, nous étions enracinés dans l’histoire du Master. Mais nous étions aussi tournés vers l’avenir du programme en dévoilant le partenariat avec l’ESA Beyrouth et en attribuant notre premier HEC Innovation Award. »  Ce prix a été attribué à deux sociétés créées par des alumni  basés aux Etats-Unis, Révèle et Destygo.  

Une farouche envie d’en découdre 

L’avenir prometteur incarné par Alain Bloch était représenté par de nombreux jeunes chefs d’entreprises présents pendant la soirée. L'une d'entre eux, est Cécile Dap, de la promotion HEC 2017. Cécile a non seulement cofondé Hyphen Pro pour « optimiser des collectes de déchets »  mais elle a également créé un site pour « aider les filles à oser ». Inspir’her est né d’un voyage à bicyclette de 5.000 kilomètres à travers l’Europe à la recherche des rôles modèles féminins…« Quelle soirée inspirante,  » glisse-t-elle, « j’espère que dans 20 ans je pourrais être comme ces anciens d’HEC et avoir autant d’étoiles dans les yeux quand je parle de ce programme. »

Une autre femme entrepreneuse, cette fois issue de la promotion HEC 2011, est invitée sur scène pour partager sa vision. Bérengère Lehembre a lancé sa société Ysé Lingerie au moment où elle était sur les bancs d’HEC. « Ce que je retiens de mon année d’HEC Entrepreneurs ? Entre autre, une farouche envie d’en découdre, »  raconte-elle avec un éclat de rire. « Il faut comprendre à quel point entreprendre est un choix de destin et une philosophie, allié à une forme de responsabilité. Mon choix à moi a été de créer des valeurs utiles et pérennes. J’ai commencé avec Ysé et je souhaite le prolonger ailleurs. »


Retour à la liste d'actualités

JavaScriptSettings