Actualités

Le 1er forum HEC franco-allemand au féminin dresse un parallèle sur l’état du leadership et de la diversité entre Paris et Berlin

24 juillet 2018

Le 6 juillet dernier, dans le cadre du renforcement de sa présence internationale et de son soutien aux relations franco-allemandes, HEC Paris organisait le 1er  « Forum franco-allemand au féminin : leadership et diversité » à l’Institut Français de Berlin. Lors de ce forum, ouvert par l’Ambassadrice de France en Allemagne, Anne-Marie Descôtes, qui a rappelé que le Président de la République avait fait de l’égalité entre les femmes et les hommes la grande cause du quinquennat, de nombreux experts et expertes ont débattu sur la place de la femme dans la société, sur leur savoir-faire et sur leur leadership dans les organisations et les entreprises, ainsi que sur les enjeux sociaux, économiques et numériques pour les femmes en France et en Allemagne.

Forum franco-allemand au féminin - Miriam Hartlapp

Modéré par Michaela Wiegel, correspondante de la Frankfurter Allgemeine Zeitung  en France, et par Thomas Wieder, correspondant du Monde  en Allemagne, le forum a salué les progrès effectués ces dernières années par les deux pays voisins en matière de place des femmes au sein de la société et de l’entreprise, tout en soulignant le long chemin à effectuer pour arriver à la parité. 

C’est ainsi que, lors d’un discours sur la représentation des femmes dans la politique, Miriam Hartlapp, professeure à la Freie Universität de Berlin, a rappelé qu’à l’heure actuelle, le gouvernement allemand ne comptait que 25% de femmes, face à 39% au sein du gouvernement français : « la présence des femmes au sein du gouvernement est indispensable pour soulever des questions telles que le droit à l’avortement ou le congé maternité. En outre, elles ont un style politique différent » . Anaëlle Cabon, chargée de mission auprès du conseiller aux affaires sociales de l’Ambassade de France en Allemagne, a, quant à elle, rappelé que les plus hauts postes de direction en entreprise restaient aujourd’hui essentiellement masculins.

Les hommes n’étaient pas en reste durant ce 1er  forum franco-allemand au féminin sur le leadership et la diversité : Gaël de Talhouet, vice-président Brand Building & Digital Transformation chez Essity, a analysé les obstacles rencontrés par les femmes dans le monde de l’entreprise ainsi que les causes primaires ayant abouti à l’inégalité des genres. « Nous sommes tous égaux et avons les mêmes droits. Nous devrions tous avoir les mêmes opportunités et les mêmes chances de construire une carrière. Or ce n’est pas le cas » , a-t-il soutenu.

Forum franco-allemand au féminin - Matteo Winkler

Enfin, Matteo Winkler, professeur de droit à HEC Paris, s’est intéressé à la question du harcèlement sexuel au travail en France et en Allemagne suite au phénomène #metoo. « Le nombre d’allégations pour agressions sexuelles a augmenté de 30% en France suite au scandale Harvey Weinstein. En Allemagne, aujourd’hui, 50% de la population considère le harcèlement sexuel comme quelque chose de commun »  a-t-il souligné. Matteo Winkler a rappelé quelques-unes des solutions que les entreprises avaient pour devoir d’adopter pour faire face à ce phénomène : la mise en place de règles fondamentales au travail et de sanctions claires, la mise en place de programmes de formation, ainsi que des dispositifs d’écoute et de transformation de culture d’entreprise.

HEC et l’impact social

Le forum a également été l’occasion de présenter les dispositifs mis en place au sein de la première école de commerce française afin de favoriser l’insertion sociale, la parité et la diversité. HEC Paris s’implique dans l’entrepreneuriat à impact sociétal depuis novembre 2012, date du premier programme HEC Stand Up. Le programme, qui a formé près de 800 femmes depuis cette date, aide les entrepreneures à créer leur entreprise, à travailler sur leur projet de développement et à gagner en confiance. Peu médiatisées, les femmes entrepreneures sont de plus en plus nombreuses dans les quartiers prioritaires, contribuant à relancer l'activité des territoires. 

Forum franco-allemand au féminin - Hafida Guebli

Hafida Guebli, diplômée de « Stand Up » est ainsi revenue sur son parcours de femme entrepreneure et sur la création de sa start-up, Neyb’s, « la télécommande de l’immeuble », permettant aux personnes illettrées de communiquer très simplement avec les gérants de leur immeuble. L’application Neyb’s est aujourd’hui utilisée par plus de 4000 familles en France.

Enfin, Evelyne Kuoh, Présidente de « HEC au Féminin », s’est adressée à la salle pour présenter les dispositifs de l’association, qui compte aujourd’hui 20 000 femmes, soit 1/3 des 60 000 alumni HEC : « en 2018, les femmes sont toujours sous-représentées dans les postes à décision en entreprise : l’écart de rémunération entre les sexes s’élève aujourd’hui à 19% et à 25% en incluant les femmes salariées à mi-temps. HEC au féminin croit fermement que la diversité des sexes au sein de la haute direction est la clef de la performance en entreprise. Les entreprises se doivent d’engager les hommes dans le débat de la parité, de favoriser la prise de parole des femmes, de créer des associations pour lutter contre la discrimination, et enfin de prendre le virage de la parité. C’est le combat mené par HEC au féminin. »

HEC Paris souhaite désormais faire du forum franco-allemand au féminin un rendez-vous annuel : la prochaine édition du forum aura lieu le 5 juillet 2019 à Munich.




Retour à la liste d'actualités

JavaScriptSettings