Actualités

Les étudiants du MSc en finance à l'honneur du Prix du Club des Trente 2018

17 mai 2018

La 18ème édition de la cérémonie de remise du Prix du Club des Trente, qui couronne les meilleures opérations financières de l’année, s’est déroulée le 17 mai 2018 à la Chambre de commerce et d’industrie Paris Ile-de-France devant une salle de près de 400 invités du milieu de la finance, de cabinets d’avocat de la place de Paris, d’entreprises partenaires et membres du Club Finance d’HEC. Les étudiants du MSc Finance ayant participés à ce prix ainsi que leur professeur, Olivier Bossard, étaient également présents.

Les étudiants du MSc Finance d'HEC Paris et Olivier Bossard, directeur du programme - Club des Trente 2018

Le Club des Trente était accompagné de ses partenaires historiques, Mazars, PwC, Brandford Griffith, Linklaters, Les Echos  et Option Finance . Cette année encore, HEC Paris était le partenaire académique du prix.

L’objectif de ce partenariat est de faire réfléchir des experts de la finance avec une longue expérience, et de jeunes étudiants en finance auxquels on donne accès à une formation et à des contacts exceptionnels.

Une initiative qui a permis cette année encore à quatre étudiants HEC du MSc Finance, d’être mentorés par de grands experts, de rentrer dans le détail d’opérations financières d’envergure, de vivre "en vrai" des business cases qui font l’actualité des marchés et des grandes entreprises. Pour Olivier Bossard, le Directeur Exécutif du MSc Finance et Professeur de Finance, l'apport pédagogique de ce partenariat est unique.

 

Ils ont réalisé un travail remarquable d’analyse des dossiers, et remarqué, par le président du Club de Trente, Antoine Burel et la présidente du Jury, Sophie Stabile.

Cette année sur 24 dossiers déposés par les directeurs financiers des grands groupes français, membres du club, 6 ont été sélectionnés et présentés aux membres du jury qui ont distingué deux lauréats.


Elis et Safran, lauréats du Prix du Club des Trente 2018


Elis remporte le Premier prix de la meilleure opération de fusion, cession ou acquisition de l’année 2018 pour l’opération sur Berendsen

Opération présentée par : Lazard, Deutsche Bank, Zaoui & Co

Créé en 1969 à Saint-Cloud, Elis est aujourd’hui le leader multi-services de la location-entretien de linge plat, du vêtement de travail et d’équipements d’hygiène et de bien-être en Europe et en Amérique latine. Elis fournit des prestations multiservices à plus de 400 000 clients de toutes tailles, dans les secteurs de l’hôtellerie-restauration, la santé, l’industrie, les commerces et les entreprises de propreté. En 2015, le groupe effectue son introduction en bourse, considérée alors comme l’une des plus attendues du marché. En 2017, Elis réalise un chiffre d’affaires de 2,2 milliards d’euros, en croissance de +46,4%.
Le groupe a mis en place une stratégie de croissance externe forte au cours de ces dernières années. En 2017, Elis lance une OPA sur son concurrent britannique Berendsen et donne ainsi naissance au leader pan-européen de la location-entretien d’articles textiles et d’hygiène. Fondé à Londres en 1920, Berendsen est fortement implanté en Europe du Nord et compte 130 sites dans 16 pays, 150 000 clients et réalise un chiffre d’affaires de 1,4 milliard d’euros.

L’accord entre Elis et Berendsen est conclu le 6 juin 2017 et finalisé le 12 septembre suivant. Il constitue l’acquisition la plus audacieuse réalisée par le groupe ; cette dernière est financée par une augmentation du capital de 50%. L’offre de l’acheteur valorise chaque action Berendsen à 12,50 £ (hors acompte sur dividende), soit une valeur d’entreprise d’environ 2,2 milliards de £ (base diluée).

A travers cette acquisition structurante, Elis continue sa forte accélération à l’international en bénéficiant des solides implantations de Berendsen en Europe du Nord, tout en élargissant son offre de produits et services. En 2018, Elis anticipe un chiffre d’affaires supérieur à 3,2 milliards d’euros.

Le groupe Safran reçoit le Deuxième prix de la meilleure opération de fusion, cession ou acquisition de l’année 2018

Opération présentée par : Bank of America Merrill Lynch, Lazard, Goldman Sachs (Crédit Agricole CIB étant également intervenu en tant que conseil de Safran)

Safran a annoncé le rachat de Zodiac Aerospace en mai 2017 : une acquisition stratégique pour ce géant de la haute technologie, dans les domaines de la propulsion et des équipements aéronautiques, de l’espace et de la défense. Présent sur tous les continents, employant plus de 58 000 personnes, Safran occupe des positions mondiales ou européennes de premier plan. Plus ancien motoriste aéronautique du monde, le groupe est aujourd’hui très investi dans la recherche et le développement afin de répondre à l’évolution de son marché. Safran a ainsi déposé un total de 850 brevets en 2017 et prend place dans le top 100 des Global Innovators de Thomson Reuters.

Avec 5,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2017, Zodiac Aerospace est le leader mondial des équipements et systèmes aéronautiques montés à bord des avions commerciaux, régionaux et d’affaires. Il s’agit également d’un acteur majeur de la sécurité aéronautique et de la télétransmission. Présent partout dans le monde, Zodiac Aerospace comptabilise près de 35 000 salariés.

Grâce à cette acquisition, qui s’inscrit dans une stratégie de recentrage stratégique autour de l’aéronautique et de la défense, Safran entend être mieux armé face à la concurrence d’équipementiers américains, la moitié du chiffre d’affaires de Zodiac Aerospace étant réalisé avec des entreprises américaines.

Par ailleurs, cette opération permet à Safran de renforcer sa capacité d’innovation, Zodiac Aerospace investissant annuellement 300 millions d’euros en recherche et développement.
Enfin, cette fusion donne naissance au 3ème groupe aéronautique mondial, hors avionneurs. Une opération largement saluée par les actionnaires de Safran, dont le titre superforme de plus de 20% le CAC40 depuis janvier 2017.


Retour à la liste d'actualités

JavaScriptSettings