Actualités

Olivier Younes présente le programme HEC Entrepreneur au Global Venture Lab Summit de Berkeley

26 février 2016

Le 7 janvier dernier, Olivier Younes était l’invité de la 8e édition du Global Venture Lab  aux côtés de 80 universitaires, d’entrepreneurs et de créateurs innovants du monde entier, pour un échange de bonnes pratiques sur l'éducation à l'entrepreneuriat.

Prof. Olivier Younes presents HEC Entrepreneurs Method at the Berkeley 2016 Global Venture Lab Summit

Fondé sur le partage d'expérience, l'objectif du Global Venture Network  vise à favoriser l'innovation et l'entrepreneuriat dans l'enseignement supérieur pour aboutir à la création de nouvelles entreprises et d’industries.

Sous l’égide du Centre Sutardja de Berkeley, les participants ont entre autre discuté des stratégies d’éducation à l'entrepreneuriat, des modèles de projets réussis, des meilleures pratiques pour mesurer le succès des programmes d'entrepreneuriat. Ils se sont intéressés aux modèles d’enseignements de l'entrepreneuriat au Brésil, au Royaume-Uni, au Chili, au Japon, en Irlande, en Finlande, en Jordanie, au Pays-Bas, en Australie, en France, aux Philippines, et ailleurs.

Olivier Younes, fondateur PDG d’EXPEN, professeur-chercheur à HEC Paris a présenté la philosophie et les réalisations du programme HEC Entrepreneur qui célèbre cette année ses 45 ans. Basé sur l'idée que les bons entrepreneurs doivent accepter le risque, être prêt à l'échec, le programme vise à préparer les étudiants aux réalités de l'entrepreneuriat. Il comprend des activités telles que des treks dans le Jura en France, le learning by doing  avec des études de cas réels tels que la gestion de crise auprès de la Marine Nationale, le "hard-sell" de leur idée à Noël, des cours, et l'interaction avec l'industrie dans la Silicon Valley. En moyenne ce sont 80% des élèves qui parviennent à lancer leur start-up grâce à ce programme.

Ken Singer directeur du Centre Sutardja de Berkeley s’est exprimé sur le principe de l’Innovation Collider . Singer a ainsi expliqué que certains étudiants entrepreneurs ambitionnent de trouver LA  méthode qui garantira le succès de leur entreprise - mais une formule universelle pour la création de start-up à succès n'a pas encore été découverte (et ne le sera sans doute jamais).

Thomas Astebro, qui enseigne l'entrepreneuriat et l'innovation à HEC, partage le point de vue de Ken Singer. Il a récemment publié un article à ce sujet inspiré se son expérience personnelle: Choisir l’entrepreunariat, c’est comme jouer au Loto.


Retour à la liste d'actualités

JavaScriptSettings