Actualités

Saint-Gobain et Amundi réalisent les deux meilleures opérations financières de l'année 2015

25 mai 2016

La remise du Prix du Club des Trente, qui couronne les meilleures opérations financières de l’année, s’est déroulée le 25 mai 2016 à la Chambre de commerce et d’industrie Paris Ile-de-France. Cette 16ème édition du prix a récompensé Saint-Gobain pour la cession de Verallia et Amundi, pour son introduction en Bourse.



Saint-Gobain et Amundi réalisent les deux meilleures opérations financières de l'année 2015

Pour cette seizième édition, le jury, présidé par Vincent Descours (Louis Delhaize), avait sélectionné huit finalistes au sein d'une vingtaine de dossiers. Parrainé par HEC Paris, partenaire académique, les cabinets d'audit Mazars et PwC et les cabinets d'avocats Linklaters et Brandford Griffith, ce prix est organisé en partenariat avec la Chambre de commerce et d'industrie de Paris, Option Finance et Les Echos.

 

Une table ronde animée par Hélène Risser, journaliste à Public Sénat, a dressé le panorama des opérations financières actuelles avant la remise des Prix, en présence de Philippe Marien, Président du Club des Trente et Peter Todd, Directeur général d'HEC Paris.

 

Saint-Gobain reçoit le prix de la meilleure opération de fusion, cession ou acquisition de l’année 2015 

Opération présentée par : BNP Paribas, J.P. Morgan et Rothschild

Leader mondial de l’habitat, Saint-Gobain conçoit, produit et distribue des matériaux de construction et de haute performance en apportant des solutions innovantes aux défis de la croissance, des économies d’énergie et de la protection de l’environnement. Verallia est le numéro trois mondial de l’emballage en verre pour les boissons et les produits alimentaires. En 2014, Verallia a produit près de 15 milliards de bouteilles et pots en verre destinés aux marchés des vins tranquilles et pétillants, spiritueux, produits alimentaires, bières et boissons non alcoolisées. Verallia emploie 10 000 employés, répartis sur 47 sites et a réalisé environ 6 % du chiffre d’affaires 2014 de Saint-Gobain (c. 2,39 Md€).

 

Saint-Gobain a relancé le processus de vente de Verallia dans le cadre de sa décision stratégique de se concentrer sur les marchés de l’habitat et de la construction. La société a annoncé en même temps son projet d’acquisition du contrôle de Sika, leader mondial de la chimie de la construction.

Avec la vente de Verallia et l’acquisition de Sika, Saint-Gobain effectue ainsi un recentrage de ses activités sur ses principaux axes stratégiques : matériaux innovants, produits pour la construction, distribution et bâtiment.

Les activités européennes et sud-américaines de Verallia ont été cédées pour 2 950 millions d’euros à Apollo, le prix obtenu correspondant à la fourchette haute des estimations des analystes. La cession s’est faite sur un multiple d‘EBITDA de 7,3x.

Le désengagement, souhaité depuis presque 10 ans, a été conclu dans un processus compétitif qui a induit une valorisation intéressante pour Saint-Gobain.

 

Le prix de la meilleure opération de financement de l’année 2015 décerné à Amundi

Opération présentée par : Crédit Agricole CIB

Leader européen de la gestion d’actifs et faisant partie du top dix mondial des gestionnaires d’actifs avec 954 milliards d’euros d’encours sous gestion au 30 juin 2015, Amundi est né en 2009 de la fusion des activités de gestion d’actifs du Crédit Agricole et de la Société Générale.

Alors que la Société Générale, détentrice d’Amundi à hauteur de 20 %, souhaitait céder sa participation, le Crédit Agricole et Amundi visaient quant à eux une croissance de visibilité et de notoriété. Au-delà de ces deux impératifs, l’introduction en bourse avait également pour objectif de renforcer le modèle de plateforme ouverte et de conférer à Amundi une plus grande flexibilité financière et stratégique.

 

Plus importante introduction boursière parisienne depuis EDF en novembre 2005, l’opération s’est déroulée en plusieurs étapes :

-  La Société Générale a cédé comme prévu la totalité de sa participation (20 %).

-  Le Crédit Agricole a cédé 2,3 % du capital au travers de l’exercice d’une option de sur-allocation octroyée au syndicat bancaire afin de faciliter la stabilisation du cours et la liquidité de l’action dans les jours suivant la première cotation. Par ailleurs, 2% du capital d’Amundi a également été cédé de gré à gré, au prix d'IPO, à une filiale d’Agricultural Bank of China.

-  Enfin, Amundi a également procédé à une augmentation de capital réservée aux salariés sur un vaste périmètre géographique : France, Autriche, Espagne, Etats-Unis, Hong-Kong, Italie, Japon, Luxembourg, Malaisie, Pologne, République Tchèque, Royaume-Uni et Singapour.

L’introduction a conduit à une renégociation et un renouvellement des accords contractuels liant Amundi au Crédit Agricole et à la Société Générale.

En dépit d’un environnement de marché difficile, le placement d’action s’est tenu début novembre 2015 et s’est traduit par une progression de 3,6 % du cours dès le premier jour de cotation.

 

Pour en savoir plus

La clef des opérations financières de 2015 : la rapidité d'exécution, Les Echos, 19 mai 2016

A propos du Club des Trente

Le Club des Trente rassemble, depuis 1973, des dirigeants exerçant ou ayant exercé des fonctions financières (Présidents de groupe, Directeurs financiers, etc.) dans les grandes entreprises françaises.

La vocation du Club est de permettre à ses membres de dialoguer régulièrement et de favoriser l’expression et l’influence des entreprises françaises faisant appel aux marchés pour financer leur croissance et leur stratégie.

Au travers du Club des Trente, les dirigeants de ces entreprises participent aux débats qui sont à l’interface des stratégies d’entreprise et des marchés financiers - des questions de gouvernance à celles des principes comptables - tout en échangeant ensemble sur les « meilleures pratiques » de gestion financière.



Tags

Retour à la liste d'actualités

JavaScriptSettings