Actualités

Transformer les conditions et l'organisation du travail, Gilles Amado

24 juillet 2012

Souffrance, stress, harcèlement moral : la montée du mal être au travail (reconnu sous la dénomination de risques psychosociaux) et les nouvelles pathologies qui l'accompagnent, ajoutés à une dégradation générale de la santé des travailleurs liée aux problèmes classiques des risques professionnels ont entraîné un regain de mobilisation autour de ces problématiques. Prévenir ces situations devient pour les entreprises une préoccupation majeure, qu'elle soit d'ordre économique, managérial, ou plus humaniste.

Gilles Amado, Professeur HEC Paris

 Gilles Amado, Professeur émérite à HEC Paris, spécialiste des dynamiques des personnes, des groupes et de la psychosociologie des organisations, analyse ces phénomènes au sein du laboratoire GREGHEC - CNRS. Il a coordonné avec Dominique Lhuilier (CNAM, Centre de recherche sur le travail et le développement) le dossier spécial du Bulletin de psychologie (tome 65 (3), n°519, mai-juin 2012), sur le thème : "Souffrance au travail et clinique de l'intervention". Au lieu de porter le regard sur les problèmes psychiques des individus et leur accompagnement face aux épreuves professionnelles, ce dossier privilégie les modalités de transformation des milieux et des organisations de travail. La démarche de Gilles Amado et Dominique Lhuilier centrée sur "le réel du travail" est développée dans l'article : "L'activité au cœur de l'intervention psychosociologique" (pp. 263-276).

Suivant cette même démarche, Gilles Amado a été membre du Comité scientifique et co-organisateur du premier colloque international de psychologie du travail qui s'est tenu du 12 au 14 avril 2012 au Brésil, à l'Université fédérale de Minas Gerais. Un événement académique qui visait à préciser les orientations théoriques et méthodologiques de cette discipline ayant comme fondement la centralité de l’activité dans le développement du sujet et de la société.


Retour à la liste d'actualités

JavaScriptSettings