Communiqués de presse

19ème édition des Prix littéraires de la Fondation ManpowerGroup

20 novembre 2014

Les Prix de la Fondation ManpowerGroup récompensent des ouvrages qui offrent une réflexion ou un regard original sur les mutations du travail, de l’emploi et de la société. Pour la 5e  année consécutive, ManpowerGroup s’est associé à HEC Paris pour la remise annuelle des Prix de la Fondation d’entreprise – Fondation ManpowerGroup.

Lors de cette 19e  édition, trois prix ont été décernés :

Le Grand Prix a été remis à Daniel Pinto pour son ouvrage Le Choc des capitalismes (chez Odile Jacob). « Ce livre part d’un constat simple : né en Occident, le capitalisme entrepreneurial a changé de camp. Aujourd’hui, les créateurs d’entreprises et les capitaines d’industrie visionnaires ne se trouvent plus aux États-Unis ni en Europe, mais en Inde, en Chine ou au Brésil », explique l’auteur.

Daniel Pinto est PDG du groupe de gestion d’actifs financiers Stanhope Capital ; il est par ailleurs fondateur du think-tank New City Initiative.

Une Mention spéciale a été attribuée à Christophe Assens, pour son ouvrage Le management des réseaux (chez De Boeck). « L’organisation en réseau est une organisation où la confiance joue un rôle fondamental, car elle permet la collaboration entre acteurs, entre partenaires, entre entreprises. C’est une source de création de valeurs très importante », explique l’auteur.

Christophe Assens est spécialiste des stratégies de coopération et de la gouvernance des réseaux ; il est maître de conférences à l’Université de Versailles-Saint-Quentin en Yvelines.

Enfin, le Prix des Elèves HEC, organisé par l’association « Le Prix littéraire des Grandes Ecoles », a été remis à Pierre-Yves Gomez, pour son ouvrage Le travail invisible (chez François Bourin Editeur). «  Voilà trente ans que l’on nous fait la promesse d’une société où l’on ne travaillerait plus, une société dont la devise serait du "pain et des jeux". L’esprit de rente est l’opium du peuple. Un puissant narcotique pour gouverner une société indolente où des magiciens divertissent les travailleurs et les font disparaître », explique l’auteur.

Pierre-Yves Gomez est professeur de stratégie à l’EM Lyon et directeur de l’Institut français de gouvernement des entreprises.

En compétition, se disputaient cinq livres sélectionnés par le jury de la Fondation ManpowerGroup

  • L’économie du bien et du mal , de Tomas Sedlacek – Ed. Eyrolles
  • Le travail invisible , de Pierre-Yves Gomez – Ed. François Bourin Editeur
  • Le Choc des capitalismes , de Daniel Pinto – Ed. Odile Jacob
  • Le management des réseaux , de Christophe Assens – Ed. De Boeck
  • Dette, 5000 ans d’histoire , de David Graber – Ed. Les Liens qui libèrent

Contact Presse : Stéphanie Lorette – 01 39 67 94 39 – lorette@hec.fr


Télécharger [pdf] Retour à la liste des communiqués de presse

JavaScriptSettings