Communiqués de presse

HEC Paris lance le «Hall of Fame» du capital investissement pour "mettre en valeur les meilleurs fonds de tous les temps"

15 décembre 2017

HEC Paris annonce le lancement de son «Hall of Fame» des créateurs de valeur dans le capital investissement. Y seront accueillis les fonds de capital investissement ayant généré un niveau de revenu exceptionnel pour leurs investisseurs. Tous les fonds lancés depuis 2000, classés dans la catégorie «Buyout» de la base de données de preqin, le principal fournisseur de données sur le secteur, peuvent en principe faire partie du «Hall of Fame».  

Le premier lauréat est le quatrième fonds de Hellman et Friedman, basé à San Francisco et lancé en 2000. Ce fonds avait alors levé 2,2 milliards de dollars et au moment de sa liquidation, il avait offert à ses investisseurs un multiple net de 2,8x.

Le «Hall of Fame» est une initiative d’Oliver Gottschalg, Professeur Affilié en stratégie et politique d’entreprise au sein d’HEC Paris et co-fondateur au sein de l’école de l’Observatoire du Private Equity. Oliver Gottschalg et son équipe ont analysé les données de 2 500 fonds qu’ils ont rapidement réduits à une poignée de fonds aux rendements exceptionnels, proches des critères d’admission dans le «Hall of Fame».

Oliver Gottschalg précise : «Je me suis rendu compte qu’il n'est pas évident de repérer de l'extérieur les meilleurs d’entre les meilleurs fonds de capital investissement de tous les temps. Cette information serait cependant utile non seulement pour les investisseurs mais aussi pour la classe d’actifs en général. Cela démontrerait à quel point le capital investissement peut être créateur de valeur, tant en tant que classe d’actifs qu’en tant que structure de gouvernance, à l’encontre de la critique répandue selon laquelle le capital investissement ne fait qu’utiliser l’effet de levier financier et suivre les tendances macroéconomiques. Cela donnerait également aux investisseurs une idée des entreprises de capital investissement qui ont été au sommet au cours de ces 20 dernières années».

Pour être éligible au «Hall of Fame» d’HEC Paris, un fonds de capital investissement doit répondre aux trois critères suivants :

  • Avoir généré au moins 2 milliards de dollars d’«alpha profits» cash-on-cash, c’est-à-dire en sus du rendement des marchés boursiers,
  • Offrir un PERACS Alpha* d'au moins 15%,
  • Avoir un multiple de cash-on-cash d’au moins 2x.

PERACS constitue un groupe de comparaison en prenant en considération chacune des transactions d’un fonds et en les classant par secteur, région géographique, fenêtre de trois ans, et taille, et en identifiant les fonds dont les transactions recoupent le plus ces «cellules stratégiques».

Ces critères mettent l’accent sur la création de valeur en sus des rendements équivalents du marché boursier, qui sont une mesure du «coût d'opportunité» du capital d’un investisseur dans un fonds de capital-investissement.

L’évaluation de la création de valeur reflète la valeur nette créée sur la base des flux de trésorerie sortants et entrants pour les investisseurs après déduction des frais encourus au niveau des transactions ou des fonds (y compris le « carry » et les frais de gestion), sans tenir compte de la valeur nette des actifs résiduelle.

Les fonds représentés au «Hall of Fame» doivent être des créateurs de valeur à une échelle considérable. A ce titre, un montant total d’«Alpha Dollars» de valeur générée est requis. Cela permettra d'éliminer les cas dans lesquels la performance reposerait sur un très petit nombre d’opérations individuelles très profitables.

Afin de vérifier les données, des milliers de fonds seront examinés chaque année sur la base d’informations commerciales disponibles, en utilisant comme principale source la base de données preqin  sur les «cash flows».

Contact presse: Sophie GARNICHAT - 01.39.67.94.03. - garnichat@hec.fr


Télécharger [pdf] Retour à la liste des communiqués de presse

JavaScriptSettings