Communiqués de presse

Jens Weidmann, Président de la Deutsche Bundesbank, a reçu le diplôme d’Honneur HEC

28 février 2013

HEC Paris a eu l’honneur d’inviter, le 25 février dernier, Jens Weidmann, Président de la Deutsche Bundesbank et membre du Conseil des Gouverneurs de la Banque Centrale Européenne, à donner une conférence aux étudiants, sur le thème “Fiscal and Monetary Policy – Dancing too Close?” A l’issue de la conférence, Bernard Ramanantsoa, Directeur Général d’HEC Paris, a remis à Jens Weidmann le diplôme d’Honneur d’HEC, M. Weidmann devenant ainsi le 3ème citoyen allemand à recevoir ce titre, après Helmut Kohl et Helmut Schmidt.

Jens Weidmann - Bundesbank - HEC Paris 2013

Jean-Paul Vermès, 1er Vice-Président de la Chambre de commerce et d’industrie Paris Ile-de-France en charge de l’enseignement, a annoncé : "Ce diplôme d’Honneur est donné à des personnalités exceptionnelles ayant eu une contribution essentielle dans leur domaine d’expertise ou dans la société".

Bernard Ramanantsoa a ajouté: "C’est un honneur pour HEC Paris d’accueillir Jens Weidmann et de lui remettre le diplôme d’Honneur d’HEC. M. Weidmann fait partie d’une catégorie exclusive de banquiers qui ont une responsabilité toute particulière dans la stabilité de notre monnaie et par conséquent de notre économie. La jeune génération ne peut qu’être inspirée par ses propos et des deux institutions qu’il représente".

L’année 2013 célébrant le 50ème anniversaire du Traité de l’Elysée, Messieurs Ramanantsoa et Weidmann ont tous deux insisté sur l’importance d’une amitié toujours plus grande entre les deux pays. Jens Weidmann a dit : "Seules une France et  une Allemagne unies peuvent agir comme moteur de l’intégration européenne et aider à résoudre la crise actuelle que nous traversons".

Les étudiants ont eu le privilège d’écouter M. Weidmann parler des diagnostics de la dette souveraine et de la crise de confiance actuelle. Il a également donné son point de vue sur la meilleure façon de consolider la politique monétaire de l’Union Européenne. "Les banques centrales doivent se concentrer sur la stabilité des prix, rester indépendantes, et ne pas devenir trop impliquées dans la politique budgétaire", a-t-il conclu.

M. Weidmann a exploré quelques solutions sur la manière de résoudre la crise européenne à travers une stratégie de consolidation budgétaire, de réformes structurelles et de compétitivité. Il a enfin souligné que la consolidation est "cruciale" pour la croissance sur le long terme, et relative à court terme.

Contact Presse HEC Paris : Stéphanie Lorette, 01 39 67 94 39, lorette@hec.fr

Jens Weidmann's speech - Deutsche Bundesbank


Télécharger [pdf] Retour à la liste des communiqués de presse

JavaScriptSettings