Communiqués de presse

Lancement d’un partenariat entre HEC Paris et les secteurs public et privé de l’Etat Togolais

8 avril 2010

HEC Paris a eu le plaisir d’accueillir le jeudi 18 mars 2010, Guy Madjé Lorenzo, Ministre Délégué auprès du Président de la République du Togo, chargé du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé ; Ninsao Gnofam, Ministre de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative de la République ; Mongo Aharh Kpessou, Secrétaire d’Etat auprès du Ministère de l’Economie et des Finances ; son Excellence Tchao Sotou Bere, Ambassadeur du Togo en France ; Jonathan Fiawoo, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo et Ignace Clomegah, Président du HEC Executive Club de Lomé.

Leur visite a marqué le lancement officiel du programme d’accompagnement de cadres dirigeants et managers à haut potentiel de l'administration togolaise par HEC Executive Education. Les Ministères de la Justice, de l’Agriculture, de l’Action Sociale, des Finances, de la Santé, des BTP, du Commerce et de la Fonction Publique sont les premiers Ministères togolais concernés par ce dispositif, intitulé « ATENS ».

Le dispositif ATENS s’inscrit dans la continuité des programmes AGORA (Accompagnement Gouvernemental des Réformes en Afrique) d’HEC, formations pluriannuelles in situ dont l’objectif est d’introduire dans l’ensemble de l’administration d’un état, une nouvelle culture du management et de gestion publique.Véritable démarche de rupture, ces formations s’articulent autour de deux axes majeurs :

- Avoir une administration performante et crédible à visage humain, en renforçant les capacités managériales de tous les agents et en encourageant le dialogue entre les services publics et le secteur privé ;

- Replacer l’Homme au coeur du système administratif pour rétablir un niveau de qualité, d’éthique et de déontologie au niveau des collaborateurs, des usagers et des administrés. Grâce à une culture d’organisation administrative orientée client, tous doivent se considérer comme de véritables partenaires.

Bertrand Moingeon, Directeur Général adjoint d’HEC Paris, en charge de l’Executive Education et du développement académique, précise : « En adaptant ses programmes dans une logique de partenariat, HEC Paris encourage le dialogue entre les secteurs publics et privés, en tenant compte de l’environnement économique, politique, social et culturel du pays ».

HEC et l’Afrique :

Ce nouveau partenariat s’inscrit dans la volonté d’HEC d’internationaliser la formation à l’excellence, notamment sur le continent africain.HEC, précurseur en Afrique francophone, accueille environ 150 africains de tout le continent dans les programmes Grande Ecole, Mastères Spécialisés, MBA et Global EMBA TRIUM.

Les étudiants africains représentent près de 8 % des étudiants de l'Ecole et participent activement à faire du campus un forum mondial.350 diplômés d’HEC travaillent sur le continent africain.

Au Sénégal, un groupe de participants du MBA a travaillé pour la 2ème année consécutive avec des étudiants du Wharton Lauder et de l’ISM Dakar sur le projet de développement de la ville de St Louis du Sénégal.

Concernant les programmes de formation continue, le lancement de l’Université du Coton à Bobo-Dioulasso au Burkina-Faso en 2008 et celui du programme MIRI en Côte d’Ivoire dépassent la simple action de formation. Présent au Maghreb et en Afrique de l’Ouest depuis les années 1970, HEC déploie sa présence sur le continent africain en développant des programmes d’accompagnement et de formation à destination des administrations publiques, des organisations patronales, des entreprises internationales et des filières agricoles.

Contact presse HEC : Stéphanie Lorette, 01 39 67 94 39, lorette@hec.fr


Télécharger [pdf] Retour à la liste des communiqués de presse

JavaScriptSettings