HEC dans la presse

Ces réseaux qui ont pris le pouvoir

Figaro Magazine, 1 mars 2013

Ce dossier du Figaro Magazine contribuera certainement à alimenter la méfiance autour du milieu des affaires, de la politique ou plus généralement des élites. Pour une business school comme HEC qui a pour ambition de former les leaders de demain,  il y a pourtant toutes les raisons de se réjouir de voir ses diplômés occuper les plus hautes fonctions, en France ou à l’international. "Les HEC ont également une cote en hausse, du fait de la force de leur réseau et de leurs postes en vue : outre le président de la République, une dizaine de PDG du CAC40 sont issus de leurs rangs, alors qu'ils n'étaient que trois il y a vingt ans", souligne l’article. Pour le Président d’ HEC Alumni qui compte 45 000  diplômés dans le monde, "les HEC ont un tempérament entreprenant, ils savent rebondir et s'épauler, mais sans favoritisme". "Il nous faut prouver chaque jour notre utilité, pour des gens qui peuvent avoir des attentes différentes", souligne Laurent Allard, Directeur de l’association des diplômés. Lorsque le dossier se penche sur le "boom des réseaux féminins", il se tourne en premier lieu vers HEC au féminin et sa Présidente, Sophie Reynal : "Nous ne sommes pas des féministes pures et dures, mais à un moment, il fallait faire bouger les choses pour être entendues", affirme-t-elle.


Retour à la liste d'articles

JavaScriptSettings