HEC dans la presse

Débat sur le principe de la quasi-gratuité de l'enseignement supérieur

Le Monde, 29 janvier 2014

Il se peut que la quasi-gratuité de l’enseignement supérieur soit en voie d’être discrètement abandonnée. Jusqu’à présent, l’Etat assurait l’essentiel du financement de l’enseignement supérieur public (jusqu’à 90%) pour les universités. Il ne demande aux familles qu’un appoint symbolique  de 183 euros en licence à 388 euros en doctorat. Les besoins augmentent à mesure que la compétition internationale se renforce. "Il faudra trouver des moyens, prévient Bernard Ramanantsoa, directeur général d’HEC. Car l’enjeu, c’est faire partie, ou pas, des pays qui produisent le savoir…"


Retour à la liste d'articles

JavaScriptSettings