HEC dans la presse

Fred Perry, Lacoste, etc. : ces enjeux d'image sur lesquels les marques n'ont aucune prise

atlantico.fr, 8 mai 2013

Suite à la rixe entre skinheads et jeunes d’extrême gauche qui a entraîné la mort d’un jeune homme, la marque anglaise de vêtements Fred Perry - prisée par les deux extrêmes - a bénéficié d’une médiatisation involontaire. Atlantico.fr a interrogé Jean-Noël Kapferer, professeur de marketing à HEC sur l'impact pour les marques de telles médiatisations. Il explique comment les marques "patrimoniales", comme Lacoste ou Burberry, "peuvent être détournées par des gens en recherche d’un statut. (…) Fred Perry est une marque « pointue », contrairement à Lacoste. Elle attire une clientèle dont l’intention est de se différencier, mais elle n’y peut rien". Fred Perry n'ayant que très peu de visibilité en France, il estime qu'il y a "du bon et du mauvais à tirer de ce qui s’est passé, puisque à la base elle n’a pas de ressources pour se faire connaître."


Retour à la liste d'articles

JavaScriptSettings