HEC dans la presse

HEC veut faire redoubler ses étudiants "passables"

Le Monde, 3 juillet 2013

Avis aux candidats, "il est hors de question de s’imaginer entrer à HEC pour ne rien faire. C’est niet", affirme le Directeur délégué de l'Ecole, Eloïc Peyrache. Preuve de cette exigence, les redoublements en première année sont en hausse. Depuis 2010, la note minimum ne suffit plus, il faut dépasser une moyenne générale. "Nous ne voulons plus d'élèves passables" indique Eloïc Peyrache qui précise au passage que tous les cours sont obligatoires.


Retour à la liste d'articles

JavaScriptSettings