HEC dans la presse

Le nouveau pape, miroir de la transformation du capitalisme

Les Echos , 20 mars 2013

Dans sa chronique aux Echos , Edouard Tétreau, associé-gérant de Mediafin et professeur affilié à HEC, s'interroge sur la signification de l’élection du premier pape non européen, père jésuite et fils de cheminot issu de l'immigration. "Un quart de siècle après la chute du mur de Berlin, le pape François aura peut-être un rôle historique similaire pour triompher du matérialisme, du mercantilisme, et d'une sorte d'idéologie inégalitaire dominante des grandes puissances d'Asie et d'Amérique", écrit Edouard Tétreau qui souhaite également voir l’Europe faire entendre sa voix et défendre son modèle économique et social. "Habemus Europam", conclut-il !


Retour à la liste d'articles

JavaScriptSettings