HEC dans la presse

Le scandale de la viande de cheval: l'indication du pays d'origine n'est pas la solution

huffingtonpost.fr, 2 mars 2013

Professeur à HEC Paris, Titulaire de la Chaire Jean Monnet en droit européen et régulation du risque, Alberto Alemanno signe une tribune dans laquelle il revient sur le scandale de la viande de cheval, dont l'ampleur "révèle non seulement la complexité et le manque de transparence de notre chaîne alimentaire mais également les limites du droit européen de l'alimentation." Il affirme que l’obligation d’indiquer le pays d’origine de la viande ne pourra éviter une nouvelle crise de ce type, mais qu’il est en revanche nécessaire de renforcer les contrôles alimentaires. "Une fois de plus, les responsables politiques vont donc vendre aux consommateurs l'illusion qu'ils répondent à leurs inquiétudes", conclut-il.


Retour à la liste d'articles

JavaScriptSettings