HEC dans la presse

Linguistique fiction : demain, HEC arrête les cours en anglais...

Blogs.Lemonde.fr, 23 mai 2013

En plein débat sur la loi sur l'enseignement supérieur, le journaliste Jean-Claude Lewandowski se livre à un exercice de politique fiction. Si demain HEC décidait d'arrêter la totalité des cours en anglais, quelles seraient les conséquences? "Cela aurait un impact catastrophique pour l'école", assure Bernard Ramanantsoa, le directeur général. Représentant 50% en Master et 85% en MBA, les étudiants étrangers ne viendraient plus à HEC, tout comme les professeurs. Les conséquences se feraient alors ressentir sur le niveau général, les classements et les placements. Bernard Quels sont les bienfaits de l'enseignement en anglais ? Outre le rayonnement international de l'école, Bernard Ramanantsoa souligne l'atout que représentent ces étudiants étrangers - souvent francophiles et francophones - pour la compétitivité de la France. "Notre démarche n'a donc rien d'une capitulation : au contraire, c'est une façon de défendre la langue et la culture françaises", conclut-il.


Retour à la liste d'articles

JavaScriptSettings