HEC dans la presse

Pascal Quiry : "On est loin de 1983, 1993 ou 2003, où certaines sociétés présentaient des niveaux d'endettement insoutenables"

Les Echos, 8 mars 2013

Dans l’interview qu’il accorde aux Echos , Pascal Quiry, Professeur à HEC, souligne que "les entreprises du CAC 40 souffrent beaucoup moins de l'atonie de la croissance européenne que la plupart des entreprises françaises". Celles-ci ont en effet annoncé des profits en baisse de 28% pour 2012. Parmi les plus belles réussites du CAC 40, il cite deux types d’entreprises : "celles qui vendent des produits très peu sensibles à la dégradation de la conjoncture et qui sont parties depuis longtemps à la conquête de marchés hors de France (L'Oréal ou d'Essilor) et celles qui, à un moment donné, ont pris de l'avance sur leurs concurrentes (BNP Parisbas)".


Retour à la liste d'articles

JavaScriptSettings