HEC dans la presse

Trouver l'excellence dans l'abondance

Challenges, 30 mai 2013

Dans un contexte de crise, plusieurs études pointent du doigt la baisse des salaires des diplômés MBA en Europe comme aux Etats-Unis. Une question de taille compte tenu de l'investissement que représente cette formation. Dans ce contexte, les candidats au MBA sont de plus en plus exigeants sur la qualité pédagogique et les débouchés. Les écoles les mieux classées dans les palmarès internationaux- HEC ou Insead résistent plutôt bien à la crise, note le journal. "Nous avons 80% d'étudiants internationaux dans nos promotions, et un taux de placement de 75% à l'étranger. Nous ne sommes pas soumis aux aléas économiques européens", indique Bernard Garrette, directeur du MBA d'HEC Paris.


Retour à la liste d'articles

JavaScriptSettings